Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2017

GRANDE FILLE

maman,papa,fratrie, spectacle, école, japon,chagrinalbum
de Chiaki OKADA (illustrations) & Etsuko ARAI
Traduit du japonais par Mutsumi Funato
Éd. Seuil jeunesse, janvier 2017 - 13,50€

Léna est très excitée : demain c’est la fête de l’école et elle joue dans une pièce de théâtre ! Mais au réveil…patatras, Hayato, son petit frère a de la fièvre et maman doit l’accompagner chez le médecin. Léna va devoir se débrouiller toute seule pour enfiler son costume et se coiffer comme une princesse. Elle va devoir être une « grande fille » mais saura t’elle retenir ses larmes si maman n’arrive pas à temps pour le spectacle ?

Comme dans ses précédents albums, Portrait d’ours, J’attends maman et Une nuit à la bibliothèque, Chiaki Okada saisit avec justesse les moues des petits et la tristesse qui les saisit parfois face aux grands chagrins que les adultes leur font vivre.

Pas facile de grandir et de partager sa maman !

Lire la suite

22/01/2017

LE SECRET DE GRAYSON

genre,fille,garçon-fille,adolescence,orphelin,etats unisroman
de Ami POLONSKY
Traduit de l’américain par Valérie Le Plouhinec
Éd. Albin Michel Jeunesse, coll. Litt’, septembre 2016,  334 pages - 15,90€

Grayson a 12 ans et depuis la mort de ses deux parents dans un accident de voiture alors qu’il n’avait que 4 ans, il vit avec sa tante Sally et son oncle Evan, le frère de son père et leurs deux enfants : Jack qui a à peu près son âge et le petit Brett. Pour son entourage, il est un adolescent ordinaire. Un peu timide et renfermé mais rien qui laisse deviner ses tourments intérieurs. Pourtant, depuis aussi longtemps qu’il s’en souvient, Grayson s’est toujours perçu comme une fille. Une fille enfermée dans un corps de garçon dont les transformations lui échappent de plus en plus.

Pendant longtemps, il suffisait à Grayson d’imaginer que ses longs T-shirts étaient des robes ou que ses grands bermudas étaient de belles jupes, pour que, rassuré, il puisse se faire croire que son apparence correspondait bien à son sentiment intérieur. Avec l’adolescence, les changements du corps mais également ceux des relations entre lui et le monde extérieur, ces stratagèmes sont de plus en plus inefficaces et par voie de conséquence, sa souffrance de plus en plus intolérable.
Il ne cesse de se demander comment ses parents le percevaient. Il sait, confusément, qu’il était en sécurité avec eux.

Sur un coup de tête, il décide de se présenter aux auditions organisées par son professeur de littérature, M. Finnegan, pour une pièce qui retrace le mythe de Perséphone. Surtout… il décide de se présenter pour le rôle titre - un personnage de femme donc - et l’obtient !

Lire la suite

31/12/2016

DODO, L’ENFANT DO

Dodo, l'enfant do.jpgalbum
de Timothy KNAPMAN & Helen OXENBURY (illustrations)
Traduit de l’anglais par Élisabeth Duval
Éd. Kaléidoscope, octobre 2016 - 13€

Un bruit venu de la forêt intrigue Alice et son frère Jack et les voilà partis à la poursuite de ces sons étranges et effrayants. Jack s’inquiète : « Mais si c’est le Grand Méchant Loup ? ». Ils s’enfoncent dans la forêt alors que les bruits continuent de retentir et que Jack imagine déjà un Grand Méchant Loup aux « grosses griffes pointues » et aux « mâchoires comme des hachoirs ». Alice, plus grande mais aussi plus téméraire tente de le rassurer jusqu’à ce que …

Le loup est finalement une louve qui berce ses petits et c’est son chant :
« Dodo, l’enfant do. L’enfant dormira bientôt. Je veille sur ton sommeil. Chante l’étoile dans le ciel. Dodo, l’enfant do. L’enfant dormira bientôt. Et l’enfant doucement s’endort. Fais de beaux rêves mon trésor. »

Lire la suite

26/11/2016

PRESQUE TOUTE LA VÉRITÉ SUR LES LUTINS

noël,lutinalbum
de Clothilde DELACROIX
Éd. Seuil jeunesse, octobre 2016 - 18 €

Si jusque là vous pensiez que les lutins n'étaient rien d'autre que des petits êtres un brin facétieux qui  travaillaient d'arrache-pied afin que le Père-Noël passe par votre cheminée la nuit du 24 décembre... ouvrez vite ce livre pour découvrir, enfin, toute la vérité (ou presque) sur ce qui se cachent sous leurs chapeaux pointus.

Vous saurez ainsi que si les lutins sont si petits c'est vraisemblablement parce qu'au cours des premiers siècles de l'ère lutine, ils avaient la fâcheuse tendance de ponctuer chacune de leurs phrases par un coups sur la tête de leur interlocuteur. Ce qui aurait eu pour effet de stopper net leur croissance. Vous apprendrez aussi comment un barbier, par un mauvais coup de ciseaux va lancer la mode des oreilles pointues et comment les lutines se révoltèrent au son de « liberté, égalité, pi-lo-si-té ! » et gagnèrent le droit de porter elles-aussi la barbe une fois par an.

Bref, le monde lutinesque n'aura plus aucun secret pour vous et vous aurez enfin toutes les réponses aux questions que vous ne vous êtes même jamais posées : pourquoi portent-ils exclusivement du rouge et du vert, pourquoi cultivent-ils une passion immodérée pour les champignons, quels sont leurs moyens de transports préférés...

Lire la suite

21/11/2016

AGATHA

femme,angleterre,polarRoman
de Françoise DARGENT
Éd. Hachette, août 2016, 314 pages- 15,90€

Agatha est une adolescente de 14 ans qui a perdu son père deux ans plus tôt et vit avec sa mère sur la Riviera anglaise, à Torquay. C’est une jeune fille pleine d’imagination et de désirs. De talents aussi même si il faudra encore attendre de longues années avant qu’elle ne devienne la géniale « reine du crime » sous le nom d’Agatha Christie (le patronyme de son premier mari). En attendant, elle grandit dans une famille aimante et suffisamment à l’aise financièrement pour lui offrir la meilleure éducation et l’ouverture sur le monde qui sied à une jeune fille de son rang dans la bonne société anglaise du début du XXe siècle. Leçons de musique - Agatha se rêve en cantatrice - , pensions parisiennes, voyages au Caire… Et bien sûr, rencontres galantes et bals élégants.

Françoise Dargent s’accorde beaucoup de liberté dans cette fantaisie biographique sur l’enfance de la grande écrivaine et choisit de resserrer son récit sur les premiers émois de l’adolescence. Elle réussit à faire le portrait sensible d’une femme en devenir dans un monde qui leur laisse encore peu voix au chapitre.

Lire la suite

06/11/2016

CHRONOLOGIE. UNE HISTOIRE DU MONDE

histoire,femme,culturedocumentaire
 de Peter Goes
Textes de Peter Goes et Sylvia Van Heede
Traduit du néerlandais par Roland Lousberg
Éd. Milan, octobre 2016 - 19,90€

Cet extraordinaire documentaire se propose rien de moins que de raconter l’Histoire du monde depuis le Big bang jusqu’aux années 2010 et, c’est là que se situe son caractère exceptionnel : il y parvient !

Avec la forme très originale d’une fresque qui se déploie au centre la page et se poursuit de pages en pages, il fait se dérouler les époques mais aussi les continents parce que c’est bien de l’histoire du monde qu’il s’agit et pas seulement, comme c’est souvent le cas, de l’histoire de l’Occident. La Mésopotamie, l’Empire byzantin, l’Empire Ottoman, la dynastie Ming, les Aztèques…  Peter Goes nous fait  qui voyager dans le temps et dans l’espace avec son dessin tout en mouvement qui brasse les siècles et les cultures. Ce très bel album donne à apprendre autant qu’à admirer.

Et c’est donc avec beaucoup de regret qu'il nous faut ajouter… qu’il manque singulièrement de femmes !

Lire la suite

25/09/2016

VIVE LA DANSE

danse,garçon-fille,sport,genrealbum
de Didier LEVY & Magali LE HUCHE (illustrations)
Éd. Sarbacane, août 2016 – 16,90€

Hector est un petit gars remuant, une vraie pile électrique ! Ses parents décident alors de le mettre à la danse, histoire qu'il se dépense (et que par la même occasion, eux soufflent un peu...). Et pour Hector, c'est le coup de foudre ! A tel point, qu'il fait tout en dansant : il va à l'école en dansant, range sa chambre en dansant, se brosse les dents en dansant, accroche des posters de Mickaël Jackson au dessus de son lit.

« - C'est quand-même gênant cet enfant qui danse tout le temps ! Soupire le papa
- Qu'est-ce que les gens vont penser ? s'inquiète la maman »

Alors ça suffit ! Encore un cours ce soir et après terminé, fini la danse.

Lire la suite

28/08/2016

BON VOYAGE MAMAN !

Bon voyage maman.jpgalbum
de Mariana RUIZ JOHNSON
Traduit de l’espagnol (Argentine)
Éd. Alice, mai 2016

Maman part en voyage. Enzo et son papa la conduisent à l’aéroport et s’organisent pour combler son absence. Maman manque à Enzo. Avec papa c’est différent - il n’a pas la même voix pour lire des histoires- mais c’est bien aussi.

Pendant ce temps, maman vaque à ses occupations : travail, visites, courses… Et grâce à internet, la famille peut se réunir même si « la maman dans l’écran » n’a pas l’odeur de la celle d’Enzo.

Ce petit album carré est formidable ! Enfin une maman qui part en voyage en laissant compagnon et enfant tout à fait capables de se débrouiller - pas d’inondations dans la salle de bain ni de coucher tardif. En plus, elle ne se morfond pas mais semble profiter à fond de son voyage.

Lire la suite

16/08/2016

ÇA JOUE VITE ET ÇA JOUE BIEN !

9a joue….jpgalbum
de Richard MARNIER & Aude MAUREL (illustrations)
Éd. Frimousse, mai 2016 - 12€

Si vous n’avez pas atteint votre seuil maximum de tolérance au foot après l’Euro 2016, nous vous conseillons vivement ce petit album carré qui plonge le lecteur au coeur d’un match. La balle roule, rebondit, ricoche, s’envole… Les joueurs et les joueuses rivalisent d’actions extraordinaires : genou, hanches, nuque… Et tous s’enthousiasment quand le ballon atteint le « buuuut ! ». Alors, oui, « ça joue vite et ça joue bien », filles et garçons mélangées et ça, c’est réjouissant !

Lire la suite

22/07/2016

J’ATTENDS MAMAN

mère,parents,école,séparation,travailalbum
de Izumi MOTOSHITA & Chiaki OKADA (illustrations)

Traduit du japonais par Sylvain Chollet
Éd. nobi nobi, coll. 1, 2, 3 Soleil, mars 2016 - 13€

C’est la fin de la journée à la maternelle et personne n’est encore venu chercher la petite Kana. La petite fille patiente en imaginant, dans un savoureux dialogue avec un ours en peluche, ce qui a pu retarder sa maman. Peut-être son train est-il tombé en panne ? Dans ce cas, pas d’inquiétude, « parce qu’un éléphant, un hippopotame et d’autres animaux très costauds l’ont poussé de toutes leurs forces jusqu’à la gare ! ». Et si elle s’est arrêtée pour acheter des pâtisseries et des ballons et qu’elle s’est envolée, là encore, pas de quoi paniquer, c’est certain, les « oiseaux vont la guider ». La preuve, là voilà qui arrive ! Kana se blottie dans ses bras avant de quitter sa maîtresse et son ours, pour rentrer à la maison et peut-être s’arrêter en chemin pour acheter un gâteau et un ballon.

Un album très tendre sur un sujet bien moins léger qu’il n’y paraît. Quel enfant n’a pas connu ces moments d’angoisse en attendant ses parents ou tout simplement en s’éloignant d’eux quelques instants ? 

Lire la suite