Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/10/2018

LA SORCIÈRE AU COEUR DE PIERRE

sorciere,mère,amour filial,maternité,adoption,differencealbum
de Claire CLÉMENT & Benjamin STRICKLER (illustrations)
Éd. Talents Hauts, octobre 2018 - 15€ {A PARAITRE LE 18 OCTOBRE 2018}

Aldegonde est sorcière comme l’étaient avant elle sa mère, sa grand-mère et son arrière grand-mère. Comme toutes les sorcières, elle a un cœur de pierre. Alors quand elle trouve un bébé au détour d’un chemin, elle ne sait vraiment pas quoi en faire, ni comment l’appeler. Puis se disant que, comme son chat, il lui tiendra compagnie, elle l’adopte et après avoir hésité à le nommer chaise, table ou chaudron, elle se décide à l'appeler Aurore.

Aurore grandit et rentre à l’école. Là, elle subit les moqueries des autres enfants : être la fille de la sorcière n’est pas sans conséquences. Mais Aurore ne se laisse pas faire et Aldegonde, cachée derrière un arbre entend sa fille faire d’un elle, et de leurs liens, un portrait flatteur. Et si finalement ce qu’Aurore prétend de leur relation n’était pas si éloigné de la vérité ? Et si le cœur de pierre d’Aldegonde s’était ouvert à un sentiment inconnu d’elle jusque là ?

Lire la suite

COMMENT DEVENIR UNE VRAIE SORCIÈRE ?

Comment devenir une vraie sorcière?.jpgroman jeune lecteur
de Anne-Marie DESPLAT-DUC
Éd. Scrineo, coll. Les coups de cœur de Cassandra O’Donnell, octobre 2018, 96 pages - 6,90€ 

La question pourrait n’être que purement technique si Sibelle, n’était le fruit des amours d’une sorcière et d’un humain (ou peut-être même d’un descendant de l’ange Gabriel). Au grand désespoir de sa mère, Sibelle n’a hérité d’aucun des caractères physiques propres aux sorcières : pas de nez crochu, de verrue, de furoncle… Elle a une peau parfaite, de beaux cheveux blonds et de jolis yeux bleus. Pire : elle n’a aucun don pour la sorcellerie. Ecartelée entre ses deux parents, Sibelle est envoyée pour trois mois en Angleterre, dans la célèbre école Harry où elle doit apprendre à devenir, enfin, une vraie sorcière.

Mais sorcière elle n’est pas ! Alors elle va devoir user de quelques astuces et d’un peu de magie…

Lire la suite

27/09/2018

L'ATELIER DES SORCIERS

sorciere,magie,difference,mangamanga
de Kamome SHIRAHAMA
Traduit du japonais par Fédoua Lamodiere 
Éd. Pika, mars 2018 -7,50€

Dans un monde où règne la magie, les inventions comme les carrosses volants, les pavés auto-éclairants où les sources auto-nettoyantes font partie du quotidien. La jeune Coco  rêve de devenir sorcière depuis qu'un mystérieux magicien lui a vendu un livre étrange sensé lui permettre d’exercer la magie. Mais les pouvoirs magiques sont en vérité réservés aux seuls sorciers et à leurs descendance qui forment une caste toute puissante.

Un jour le chemin de Coco croise celui de Kieffrey sorcier très intrigué par le mystérieux livre que possède la jeune fille. C'est en l’épiant que la jeune mercière va découvrir le véritable secret de la magie et devenir, suite à une terrible erreur la nouvelle apprentie de l'atelier de Kieffrey. Mais Coco va vite s'apercevoir que l'apprentissage de la magie est loin d'être de tout repos.

Lire la suite

15/09/2018

PHILIBERT MERLIN, APPRENTI ENCHANTEUR

Philibert Merlin.jpgroman
de Gwladys CONSTANT
Illustré par Juliette BARBANÈGRE
Éd. Rouergue, coll. Dac0Dac, janvier 2018, 112 pages - 9,50€

Philibert est le petit dernier d'une famille de sept enfants... autant dire que la tâche est sacrément ardue pour trouver sa place au sein de cette grande fratrie. D'autant plus que chez les Merlin, on est enchanteur (avec un tel patronyme on s'en serait douté) depuis la nuit des temps. Chacun et chacune possède un don, un talent  : Wolfgang, le grand frère est un musicien génial, Léonarda une virtuose du pinceau, Albert a la bosse des mathématiques (toutes ressemblances avec des personnes ayant existé n'est pas fortuite). Tous des prodiges... sauf Philibert ! Pas la moindre étincelle de génie, aucun don magique, contrairement à ses parents, ses frères et sœurs, Philibert est désespérément normal. A croire qu'aucune bonne fée ne s'est donné la peine de se pencher sur son berceau.

Cherchant désespérément son don, Philibert va s'essayer à l'herboristerie, avant de manquer d'empoisonner un camarade de classe, A la chimie, l’école a bien failli exploser...

Lire la suite

26/02/2018

KURT A LA TÊTE EN COCOTTE-MINUTE

Kurt a la tête en cocotte-minute.jpgroman
de Erlend LOE
illustré par Kim HIORTHØY
Traduit du norvégien par Jean-Baptiste COURSAUD
Éd. La joie de Lire, janvier 2009, 162 pages - 8,50 €

Rien ne va plus chez Kurt ! Après des années de bons et loyaux services à piloter son Fenwick, voilà que la chômage menace… Un nouveau quai a ouvert ses portes à côté de celui de Gunnar qui emploie Kurt depuis des lustres : plus moderne, plus beau (et surtout plus propre!) il attire les bateaux comme des mouches laissant Kurt et ses collègues désœuvrés avec pour seule perspective le visionnage de sport automobile et de machins sur les animaux à la télé. Et voilà que Bud doit laisser sa place au jardin d’enfants à un petit garçon originaire d’Afrique qui en a beaucoup plus besoin que lui. Non décidément, rien ne va plus !
Et pour couronner le tout, voilà que Kurt découvre dans un container tout un tas de gens vraiment étrangers qui viennent compliquer la situation sous prétexte qu’ils ne pouvaient plus rester dans leur pays… Kurt, qui est pourtant un grand voyageur va avoir beaucoup de mal à accepter ces nouveaux venus qui ont le culot d’envahir son quai au pire moment et qui en plus, mangent du pâté de foie même pas norvégien.

Lire la suite

CHARLIE EST UNIQUE

Charlie est unique.jpgalbum
de Rob BIDDULPH
Traduit de l’anglais par Virginie Cantin
Éd. Milan, 1er trimestre 2018 - 12,50€

Dans le monde de Charlie, les jours se suivent et se ressemblent. Tout comme les habitants, qu’ils soient nageurs, marins, soldats, footballers, salary men ou musiciens, ils marchent, courent, volent… d’un même pas et sont identiquement des chiens saucisses marron. Tous ? Pas tout à fait, Charlie, avec sa tenue bariolée, est toujours à contre temps et malgré ses efforts, elle « ne fais rien comme tout le monde ». Esseulée, elle décide de partir voir le monde et finit par trouver un endroit où « tout le monde est comme elle ! » Un endroit où elle rencontre quelqu’un qui est différent des autres et se porte très bien de cette situation …

On l’aura compris le message de cet album amusant et coloré, rempli de chiens courts sur pattes, est que le mieux, quelque soit le conformisme ambiant, est d’être soi-même.

Lire la suite

LE P’TIT BOSSU QUI EN AVAIT PLEIN L’DOS

P'tit bossu.jpgalbum
de Gigi BIGOT & Pauline COMIS (illustrations)
Éd. Didier Jeunesse, mai 2017 - 12,50€
SÉLECTIONNÉ DANS LE CADRE DU PRIX JANUSZ KORCZAK DE LITTÉRATURE JEUNESSE 2018  - Sélection des petits (GS-CP)

Parce qu’il en a assez d’être le souffre douleur des enfants de son école, le P’tit Bossu, qui s’est vu poussé des ailes quand sa bosse s’est ouverte - après une énième bousculade dans la cour de l’école - décide de partir au pays des enfants qui volent. Ce que ses tortionnaires en culotte courtes n’avaient pas imaginé c’est que les oiseaux, les arbres, les fleurs, les vaches et bientôt tous les animaux, allaient lui emboiter le pas, ou plutôt le vol, et quitter avec lui le pays des hommes. C’est que cette fois-ci, le P’tit Bossu en avait vraiment plein l’dos de la méchanceté et de l’intolérance de ses coreligionnaires. Assez d’être « sans personne avec qui partager ses soucis ». Les oiseaux l’ont suivi par empathie. Les arbres ont eu peur de s’ennuyer sans leurs nids, les fleurs de se faner sans l’ombre des arbres et ainsi de suite…

Finalement, « il n’est plus resté que les hommes au pays des hommes » et tous se sont habitués à vivre « sans arbre, sans fleurs, sans oiseaux, sans mémoire ».

Seule une vielle dame continuait d’entretenir le souvenir du P’tit Bossu dans les histoires qu’elle racontait à sa petite fille. Celle-ci décida de partir à sa recherche et de faire revenir la lumière, les fleurs, le bonheur au pays des hommes.

Lire la suite

23/02/2018

EDGAR

Edgar.jpgLivre cd
de Alain METS
Raconté par Marion AUBERT
Conception et réalisation sonore Ludovic ROCCA
Éd. Benjamin media, coll. taille M, février 2018 - 19,90€

Edgar est un petit cochon noir très seul et ce n’est pas drôle d’être seul. Alors, il part à la recherche d’amis. Il marche, marche … et trouve des cochons roses qui ont l’air de bien s’amuser. Edgar aimerait jouer avec eux mais les cochons roses ne veulent pas de lui. Edgard a alors l’idée de leur faire un cadeau et leur offre un « gros gâteau à la patate ». Les cochons roses se moquent immédiatement de lui après avoir englouti le gâteau. Edgar décide alors de se peindre en rose, « de la tête aux pieds » !

Devenu identique aux autres cochons, il peut enfin se mêler à leurs jeux. Mais, la pluie se met à tomber à verse et Edgar découvre qu’il n’est pas le seul à avoir usé d’un artifice pour obtenir ce « joli teint de rose ». Finalement, les cochons sont donc de toutes les couleurs de l’arc en ciel et ne s’en trouvent pas plus mal !

Lire la suite

ON EST TOUS FAIT DE MOLÉCULES

difference,homosexualité,homoparentalité,famille,famille recomposéeroman
de Susin NIELSEN
Traduit du canadien par Valérie LE PLOUHINEC
Éd. Hélium, avril 2015, 211 pages, 14,90€

Stewart a perdu sa mère un an et demi plus tôt. Le père d'Ashley a quitté sa mère car il a découvert son homosexualité. Le père de Stewart et la mère d'Ashley, collègues de travail, vont tomber amoureux et décider d'emménager ensemble dans la grande maison des parents d'Ashley. Cela ne va pas se faire sans heurts.

Stewart, 13 ans et Ashley, 14, ne pourraient être plus différents l'un de l'autre. Stewart est ce que l'on appelle communément un « geek » ou un « nerd », principalement intéressé par les sciences et Doctor Who, tandis que Ashley ne se préoccupe que des apparences, son physique bien sûr mais aussi l'image que renvoie sa famille etc.

Ces deux-là ne sont vraiment pas faits pour s'entendre... 

Et pourtant, comme le dit le titre du livre, on est tous fait de molécules. C'est-à-dire que si différents que nous pouvons être parfois, il ne faut pas oublier que nous sommes tous constitués de la même « matière première ».

Lire la suite

16/02/2018

LE TROISIÈME FILS DE MONSIEUR JOHN

difference,handicap,grandir,fratrie,tolérancealbum
de Nadine BRUN-COSME & Christiane DAVENIER (illustrations)
Éd. Sarbacane - Amnesty International, 1er semestre 2018 - 15,50€

Monsieur John a trois fils. A la naissance de chacun d’entre eux, il planté un arbre. Le premier, un sapin, a poussé bien droit, le second, un chêne, a grandit bien rond. L’un et l’autre ont fait la fierté de Monsieur John et la joie des voisins qui se sont ébahis devant tant de droiture et de rondeur, devant ces arbres et ces garçons si parfaits.

A la naissance de son troisième fils Monsieur John a planté, comme à chaque fois, une graine, celle-ci n’a pas fait surgir le bel arbre attendu mais plutôt un arbre sans nom, un « n’importe quoi » qui pousse dans tous les sens. Un arbre que Monsieur John a relégué au fond du jardin et que les voisins ont ignoré.

Ce n’est que bien plus tard, lorsque les deux ainés ont finalement quitté la maison que Monsieur John entend la petite voix de son troisième né perché dans son arbre ; et remarque que celui-ci est devenu splendide tout en ne ressemblant à aucun autre. Alors, Monsieur John et les voisins s’assoient à l’ombre de cet arbre sauvage et beau et écoutent ce que le troisième fils avait à dire.

Lire la suite