Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2018

KURT A LA TÊTE EN COCOTTE-MINUTE

Kurt a la tête en cocotte-minute.jpgroman
de Erlend LOE
illustré par Kim HIORTHØY
Traduit du norvégien par Jean-Baptiste COURSAUD
Éd. La joie de Lire, janvier 2009, 162 pages - 8,50 €

Rien ne va plus chez Kurt ! Après des années de bons et loyaux services à piloter son Fenwick, voilà que la chômage menace… Un nouveau quai a ouvert ses portes à côté de celui de Gunnar qui emploie Kurt depuis des lustres : plus moderne, plus beau (et surtout plus propre!) il attire les bateaux comme des mouches laissant Kurt et ses collègues désœuvrés avec pour seule perspective le visionnage de sport automobile et de machins sur les animaux à la télé. Et voilà que Bud doit laisser sa place au jardin d’enfants à un petit garçon originaire d’Afrique qui en a beaucoup plus besoin que lui. Non décidément, rien ne va plus !
Et pour couronner le tout, voilà que Kurt découvre dans un container tout un tas de gens vraiment étrangers qui viennent compliquer la situation sous prétexte qu’ils ne pouvaient plus rester dans leur pays… Kurt, qui est pourtant un grand voyageur va avoir beaucoup de mal à accepter ces nouveaux venus qui ont le culot d’envahir son quai au pire moment et qui en plus, mangent du pâté de foie même pas norvégien.

Lire la suite

CHARLIE EST UNIQUE

Charlie est unique.jpgalbum
de Rob BIDDULPH
Traduit de l’anglais par Virginie Cantin
Éd. Milan, 1er trimestre 2018 - 12,50€

Dans le monde de Charlie, les jours se suivent et se ressemblent. Tout comme les habitants, qu’ils soient nageurs, marins, soldats, footballers, salary men ou musiciens, ils marchent, courent, volent… d’un même pas et sont identiquement des chiens saucisses marron. Tous ? Pas tout à fait, Charlie, avec sa tenue bariolée, est toujours à contre temps et malgré ses efforts, elle « ne fais rien comme tout le monde ». Esseulée, elle décide de partir voir le monde et finit par trouver un endroit où « tout le monde est comme elle ! » Un endroit où elle rencontre quelqu’un qui est différent des autres et se porte très bien de cette situation …

On l’aura compris le message de cet album amusant et coloré, rempli de chiens courts sur pattes, est que le mieux, quelque soit le conformisme ambiant, est d’être soi-même.

Lire la suite

LE P’TIT BOSSU QUI EN AVAIT PLEIN L’DOS

P'tit bossu.jpgalbum
de Gigi BIGOT & Pauline COMIS (illustrations)
Éd. Didier Jeunesse, mai 2017 - 12,50€
SÉLECTIONNÉ DANS LE CADRE DU PRIX JANUSZ KORCZAK DE LITTÉRATURE JEUNESSE 2018  - Sélection des petits (GS-CP)

Parce qu’il en a assez d’être le souffre douleur des enfants de son école, le P’tit Bossu, qui s’est vu poussé des ailes quand sa bosse s’est ouverte - après une énième bousculade dans la cour de l’école - décide de partir au pays des enfants qui volent. Ce que ses tortionnaires en culotte courtes n’avaient pas imaginé c’est que les oiseaux, les arbres, les fleurs, les vaches et bientôt tous les animaux, allaient lui emboiter le pas, ou plutôt le vol, et quitter avec lui le pays des hommes. C’est que cette fois-ci, le P’tit Bossu en avait vraiment plein l’dos de la méchanceté et de l’intolérance de ses coreligionnaires. Assez d’être « sans personne avec qui partager ses soucis ». Les oiseaux l’ont suivi par empathie. Les arbres ont eu peur de s’ennuyer sans leurs nids, les fleurs de se faner sans l’ombre des arbres et ainsi de suite…

Finalement, « il n’est plus resté que les hommes au pays des hommes » et tous se sont habitués à vivre « sans arbre, sans fleurs, sans oiseaux, sans mémoire ».

Seule une vielle dame continuait d’entretenir le souvenir du P’tit Bossu dans les histoires qu’elle racontait à sa petite fille. Celle-ci décida de partir à sa recherche et de faire revenir la lumière, les fleurs, le bonheur au pays des hommes.

Lire la suite

23/02/2018

EDGAR

Edgar.jpgLivre cd
de Alain METS
Raconté par Marion AUBERT
Conception et réalisation sonore Ludovic ROCCA
Éd. Benjamin media, coll. taille M, février 2018 - 19,90€

Edgar est un petit cochon noir très seul et ce n’est pas drôle d’être seul. Alors, il part à la recherche d’amis. Il marche, marche … et trouve des cochons roses qui ont l’air de bien s’amuser. Edgar aimerait jouer avec eux mais les cochons roses ne veulent pas de lui. Edgard a alors l’idée de leur faire un cadeau et leur offre un « gros gâteau à la patate ». Les cochons roses se moquent immédiatement de lui après avoir englouti le gâteau. Edgar décide alors de se peindre en rose, « de la tête aux pieds » !

Devenu identique aux autres cochons, il peut enfin se mêler à leurs jeux. Mais, la pluie se met à tomber à verse et Edgar découvre qu’il n’est pas le seul à avoir usé d’un artifice pour obtenir ce « joli teint de rose ». Finalement, les cochons sont donc de toutes les couleurs de l’arc en ciel et ne s’en trouvent pas plus mal !

Lire la suite

ON EST TOUS FAIT DE MOLÉCULES

difference,homosexualité,homoparentalité,famille,famille recomposéeroman
de Susin NIELSEN
Traduit du canadien par Valérie LE PLOUHINEC
Éd. Hélium, avril 2015, 211 pages, 14,90€

Stewart a perdu sa mère un an et demi plus tôt. Le père d'Ashley a quitté sa mère car il a découvert son homosexualité. Le père de Stewart et la mère d'Ashley, collègues de travail, vont tomber amoureux et décider d'emménager ensemble dans la grande maison des parents d'Ashley. Cela ne va pas se faire sans heurts.

Stewart, 13 ans et Ashley, 14, ne pourraient être plus différents l'un de l'autre. Stewart est ce que l'on appelle communément un « geek » ou un « nerd », principalement intéressé par les sciences et Doctor Who, tandis que Ashley ne se préoccupe que des apparences, son physique bien sûr mais aussi l'image que renvoie sa famille etc.

Ces deux-là ne sont vraiment pas faits pour s'entendre... 

Et pourtant, comme le dit le titre du livre, on est tous fait de molécules. C'est-à-dire que si différents que nous pouvons être parfois, il ne faut pas oublier que nous sommes tous constitués de la même « matière première ».

Lire la suite

16/02/2018

LE TROISIÈME FILS DE MONSIEUR JOHN

difference,handicap,grandir,fratrie,tolérancealbum
de Nadine BRUN-COSME & Christiane DAVENIER (illustrations)
Éd. Sarbacane - Amnesty International, 1er semestre 2018 - 15,50€

Monsieur John a trois fils. A la naissance de chacun d’entre eux, il planté un arbre. Le premier, un sapin, a poussé bien droit, le second, un chêne, a grandit bien rond. L’un et l’autre ont fait la fierté de Monsieur John et la joie des voisins qui se sont ébahis devant tant de droiture et de rondeur, devant ces arbres et ces garçons si parfaits.

A la naissance de son troisième fils Monsieur John a planté, comme à chaque fois, une graine, celle-ci n’a pas fait surgir le bel arbre attendu mais plutôt un arbre sans nom, un « n’importe quoi » qui pousse dans tous les sens. Un arbre que Monsieur John a relégué au fond du jardin et que les voisins ont ignoré.

Ce n’est que bien plus tard, lorsque les deux ainés ont finalement quitté la maison que Monsieur John entend la petite voix de son troisième né perché dans son arbre ; et remarque que celui-ci est devenu splendide tout en ne ressemblant à aucun autre. Alors, Monsieur John et les voisins s’assoient à l’ombre de cet arbre sauvage et beau et écoutent ce que le troisième fils avait à dire.

Lire la suite

TOUT LE MONDE EST LÀ ?

difference,migration,tolérance,exil,diversitédocumentaire
de Anja TUCKERMANN & Tine SCHULZ (illustrations)
Traduit de l’allemand par Hélène Boisson
Éd. La Joie de lire, janvier 2018 - 12€

Après l’excellentissime La famille dans tous ses états d’Alexandra Maxeimer et Anke Kuhl, les éditions La Joie de Lire nous propose un revigorant documentaire sur la diversité humaine. Comme le précédent, Tout le monde est là ? mélange textes (beaucoup) et images (souvent drôles) un peu à la manière d’une bande dessinée. Là encore, le sujet, ou plutôt, les sujets abordés entrent en résonance avec l’actualité : qu’est-ce que l’exil, les migrations, les préjugés… Surtout qu’est-ce qui nous rassemble et de quoi sont fait nos destins collectifs et individuels.

Or il est des temps où il n’est pas inutile de rappeler que nous appartenons tous à la même espèce et que ce qui nous différencie : nos langues, nos cultures, nos religions, notre histoire… ne doit pas nous opposer. Bien au contraire, nous avons à apprendre des autres

Lire la suite

15/02/2018

SÉLECTION DIVERSITÉ

difference,tolérance,handicap,diversitéVous l’aurez compris, chaque mois de notre année anniversaire, nous vous proposons une exposition, des animations et… une sélection d’ouvrages autour d’un thème. Ce mois-ci, nous fêtons la diversité. Et c’est le thème qui nous a donné le plus de fil à retordre. Non que nous ne trouvions aisément des livres ou idées de rencontres mais parce que nous avons tourné autour de plusieurs mots, plusieurs expressions pour dire ce que nous avions envie de célébrer.
Finalement, nous nous sommes donc arrêtées au mot « diversité » qui comme l’indique le Larousse est le « caractère de ce qui est divers, varié, différent ; variété, pluralité ». Et c’est bien de différence et de variété dont nous voulions parler. Ce qui est différent comme ce qui est à la marge. Ce qui est varié comme ce qui est multiple. Il faudrait y ajouter le mélange, le métissage. Et cela nous entraine du côté de la tolérance, de la découverte de l’autre, des autres… Bref, une évidence mais bien difficile à réduire à un mot ou à exprimer sans tomber ni dans le mièvre ni dans le slogan publicitaire toujours très en vogue.

Finalement, ce dont nous voulons vous parler c’est ce qui se voit à travers un kaléidoscope : une multitudes de facettes d’une même chose, l'humain.

Et si justement tout ça n’était qu’une question de regard ? Les albums pour enfants nous apprennent que la différence est relative mais que l’intolérance est souvent en embuscade et que la solution réside souvent dans le mélange !

Pour prolonger cette sélection, vous pouvez également consulter cette bibliographie sur la différence (et aussi ici) et vous reportez à la liste des ouvrages en lice cette année pour le Prix Janusz Korczak de littérature jeunesse, dont le thème est le handicap.

Lire la suite

05/06/2017

PIC PIQUE-NIQUE

poule,amitié,couple,homosexualité,quotidien,differencealbum
de Rotraut Susanne BERNER
Éd. La Joie de lire, avril 2017 - 11,90€

Quelle belle journée pour un pique-nique !
Faisant fi des réticences de poule blanche,  poule noire, pleine d’allant s’attelle aux préparatifs du pique-nique. Car si rien de va jamais pour la première (elle n’a pas fini son livre, il fait trop froid, elle a des ampoules aux pieds…), la seconde a réponse à tout (un livre, un pull et des pansements pour commencer) ! Et tandis que poule blanche continue de râler, poule noire avance vers le lieu du pique-nique.
Après moult récriminations,  poule blanche finit par apprécier pleinement cette belle journée où assises (et même allongées) sous l’ombre d’un bouleau, les deux copines, l’une lisant, l’autre perdue dans ses pensées, profitent du temps qui passe et de leur amitié.

Lire la suite

26/05/2017

LE MANCHOT DU MOUETTE EXPRESS

Le manchot.jpgalbum
de Hiroshi ISHII
Traduit du japonais par Aurélien Estager
Éd. Nobi nobi, coll. 1,2,3 Soleil, avril 2017 - 11,90€

Au Mouette Express, entreprise de transport aérien, les employés triment et sont guettés par le burn out. Le directeur rêve d’employés plus « persévérants » ou peut-être plus corvéables mais quand se présente un manchot, il ne sait trop qu’en faire. A l’accueil, il fait peur aux clients, au tri des colis, il fait peur aux mouettes… Une différence pas facile à porter jusqu’au jour où, par mauvais temps, les mouettes restant à l’abri, le manchot se voit charger d’assurer les livraisons par voie maritime. En effet, à défaut de savoir voler, il sait nager ! Et le directeur serait bien tenté d’en profiter… En tous cas, « avec une recrue aussi efficace, le Mouette Express peut repartir de plus belle ! »

Lire la suite