Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2017

UN RÊVE DE LIBERTÉ

égalité,genre,travail,annees 60,loi1965, le droit du travail des femmes
album & documentaire
de Marion LE HIR DE FALLOIS & Solenne LARNICOL (illustrations)
Éd. Kilowatt, coll. Un jour ailleurs, février 2017 - 15,80€

Claire a quitté Paris pour s’installer avec sa mère dans une petite ville. Or dans la France des années 60, à fortiori à l’extérieur de la capitale, la situation de Claire est exceptionnelle : seule enfant de parents divorcés dans sa nouvelle école, où ne vont que des filles, Claire est surtout la fille de la première - et bien sûr unique - femme médecin de la ville. Dans la famille de Sylvie, qui devient très vite la meilleure amie de Claire, tout est très différent et les ambitions professionnelles de sa mère ne sont encore qu’à l’état de rêves.

C’est que, jusqu’à la loi du 13 juillet 1965, les femmes mariées ne peuvent ouvrir un compte en banque, ni exercer une profession sans l’autorisation de leur mari.

Claire et Sylvie ne vivent pas au temps des dinosaures, elles appartiennent à la génération des grands-parents des écoliers et écolières d’aujourd’hui et contrairement à leurs propres mères, elles pourront chacune exercer librement le métier de leur choix.

Lire la suite

01/07/2016

PARIS, C'EST ELLES AUSSI !

femme,femmes (droits des),égalité, parisdocumentaire
de Pauline RAQUILLET & Valentine DEL MORAL
Éd. Oskar, coll. Elles aussi… !, mars 2016, 93 pages - 19,95€

Après le très réussi Elles aussi ont fait la grande guerre, Pauline Raquillet et Valentine Del Moral, s’intéressent aux femmes qui ont fait Paris. Femmes réelles ou imaginaires, inconnues ou célèbres, leurs noms ou ce qu’elles représentent reste attaché à Paris.

Comme leur précédent ouvrage qui inaugurait cette collection, Elles aussi… ! consacrée aux femmes qui ont fait l’Histoire, ce deuxième titre, présente une quarantaine de portraits de femmes artistes, militantes, mécènes, reines… qui toutes ont participé par leurs actions à faire de Paris la capitale de la France mais aussi d’une certaine forme de culture et de mode de vie.

Lire la suite

13/10/2013

ON N'EST PAS DES POUPÉES. Mon premier manifeste féministe

On est pas….gif

Album
de Delphine BEAUVOIS (texte)
& Claire CANTAIS
(illustrations)

Éd. La ville brûle, coll. Jamais trop tôt,
sept. 2013
13 €

De magnifiques collages qui mêlent photos, dessins, motifs, sur fond de grands aplats de couleurs, au service d’un « premier manifeste féministe » qui s’assume avec humour et intelligence. Si l’égalité des sexes a le vent en poupe, il est encore bien rare que les albums (les éditions Talents Hauts exceptées), se revendiquent du féminisme. Qui n’a pas entendu quelqu’un-e dire « je ne suis pas féministe mais… ». Ici, rien de tel, ces petites filles, à qui personne n’aura l’idée de reprocher d’avoir brûlé leurs soutiens-gorge (un des grands mythes de l’antiféminisme), s'affirment haut et fort : elles ont des choses à dire et revendiquent de choisir une manière de grandir qui leur laisse le choix d’être les femmes qu’elles souhaitent.

Le livre se termine sur une belle double page qui présente de courtes biographies de femmes célèbres ou imaginaires (Rosie, l’ouvrière en bleu de travail qui symbolise les femmes ayant remplacé les hommes dans les usines américaines durant la Seconde Guerre mondiale).

Un album ludique et beau à déclamer dans toutes les cours de récré !

Ariane Tapinos (octobre 2013)

06/03/2013

MADEMOISELLE ZAZIE A DE GROS NÉNÉS

féminisme,égalité,corpsPremière lecture de Thierry LENAIN (texte)
&
Delphine DURAND (ill.)
Éd. Nathan, coll. premiers romans
Février 2013, 29 pp. – 5,60 €

Zazie surprend Max en train de donner des notes aux femmes dénudées des affiches publicitaires. Interloquée, elle le voit embrasser les seins de l’une d’elle, la gagnante, celle qui, comme Miss Camping l’été dernier, mérite un dix sur dix, pour ses atours. Tandis que Zazie, malgré deux beaux pamplemousses glissés dans le soutien-gorge de sa mère, ne provoque que l’hilarité de Max. Pas de nénés égal zéro pointé ! Le lendemain, Max découvre Zazie assise sur un banc, les yeux cachés par une étrange paire de lunettes, elle donne des notes aux passants mâles. Des lunettes qui dévoilent des choses – mystérieuses – seulement aux filles qui les portent, sur les garçons qui passent. Et voilà justement le père de Max qui traverse le square… et récolte un très modeste 3 sur dix.

Lire la suite

29/10/2011

LE BUS DE ROSA | album de Fabrizio SILEI & Maurizio A.C. QUARELLO (ill.)

bus de rosa.jpgTraduit de l’italien par Didier Zanon et Emmanuelle Beulque
Éd. Sarbacane
octobre 2011 - 14,90€

Quand, après un long voyage en bus, son grand-père l'emmène au musée Henry-Ford de Détroit, Ben est un peu étonné mais plutôt ravi à l’idée de découvrir les voitures qui ont fait la célébrité du grand industriel. Il est en revanche franchement surpris lorsque son grand-père, les larmes aux yeux, le fait monter et assoir dans un vieil autobus. Puis son grand-père lui raconte comment, le 1er décembre 1955, dans une Amérique raciste et violente, il a été témoin de l’incroyable geste de volonté et de courage de Rosa Parks, une femme noire de quarante-deux ans, qui allait changer le cours de l’Histoire. 

Lire la suite

26/01/2011

Quatre poules et un coq | album

femmes (droits des)Texte Lena LANDSTRÖM, ill. Olof LANDSTRÖM
Adapté du suédois par Florence Seyvos
Éd. L'École des loisirs, 2006
11,50 €

Quatre poules et un coq se partagent le poulailler mais le coq, bien que petit, étend peu à peu son territoire et s’octroie la plus grande partie de la mangeoire. Quand les poules lui font des réflexions ou s’autorisent à lui donner un avis, il hurle et leur assène: «Les poules ne sont pas censées penser!  C’est moi qui pense ici!». Quand elles reviennent à la charge, il s’adjoint «deux coqs de renforts» et crie plus fort encore. Les poules n’en peuvent plus. Elles en font des cauchemars et sont éreintées. Le coq, pendant ce temps, continue de marquer son territoire à grand renfort de pancartes: «Privé», «À moi!», «Défense d’approcher»… Les poules décident que ça ne peut plus durer: il leur faut prendre des cours. Musculation, relaxation, concentration… Les voilà prêtes à affronter le coq et à réclamer l’ÉGALITÉ! Désormais la mangeoire est divisée en cinq parties égales…

Voilà qui se passe de commentaires et toutes similitudes avec des situations bien réelles est parfaitement assumée!

Ariane Tapinos
(janvier 2010)