Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2017

ELVIS ET L’HOMME AU MANTEAU ROUGE. Un conte de Noël

Elvis.jpgalbum
de Ole KÖNNECKE

Traduit de l’allemand par Bernard Friot
Éd. De La Martinière jeunesse, novembre 2017 - 12,50€

C’est le 24 décembre, la neige tombe à gros flocons et Elvis s’agite pour les derniers préparatifs pendant que vieux grand-père lit le journal. Alors qu’Elvis vient tout juste de brancher le super sapin de noël électrique qui chante avec la voix de Chuck Berry, un vieil homme affublé d’une longue barbe blanche et vêtu d’un tout aussi long manteau rouge se présente à la porte. Il explique qu’il est à la recherche d’un garage après avoir eu un accident alors qu’il se rendait au travail. Elvis, qui, ça tombe bien tient un garage, lui répond que non seulement celui-ci est fermé en ce jour particulier mais qu’une panne d’électricité s’est déclenchée quelques minutes plutôt. Il s’avère que c’est le traineau de l’homme au manteau rouge qui est responsable de la panne.
Assurer la réparation s’annonce compliqué et va nécessiter l’intervention d’Ernest (pas très futé) qui tient la casse auto et du fermier Herbert (les rennes affamés ont besoin de foin). 
Et tous de s’agacer de ce dérangement intempestif alors qu’ils aimeraient bien profiter de cette veille de Noël.

Décidément, quelle idée d’aller travailler le 24 décembre !

Lire la suite

RÊVE DE NOËL

Rêve de Noël.jpgalbum
de Katherine RUNDEL & Emily SUTTON (illustrations)
Traduit de l'anglais par Emmanuelle Ghez

Éd. Gallimard jeunesse, octobre 2017 - 15€

C'est la veille de Noël et Théo - laissé seul à la maison, ses parents sont au travail et l'ont confié à une baby-sitter qui s'est endormie sur son téléphone portable - se bagarre contre une boîte en carton très bien ficelée au fond de laquelle il découvre quatre décorations un brin décaties : un cheval à bascule en bois rongé, un rouge-gorge tout pelé, un soldat de plomb dont le tambour est rouillé et un ange aux ailes déplumés. Après les avoir accrochées au sapin, Théo  aperçoit par la fenêtre une étrange étoile qui monte en flèche dans le ciel avec un clignotement rouge et vert. Une étoile filante ! Théo fait un vœu : « Je voudrais avoir quelqu'un avec moi. Je ne voudrais être... pas seul », tout en espérant que les étoiles filantes n'accordent tout de même pas trop d'importance à la grammaire.

Soudain, Théo entend une petite voix lui demander : « Pourrais-tu me décrocher, s'il te plaît ? » Son vœu est exaucé ! Les petits personnages du sapin s'animent comme par magie. Commence alors pour Théo une belle aventure en compagnie d'un rouge-gorge qui ne sait pas chanter, un ange qui a le vertige, un soldat de plomb au cœur tendre et un cheval à bascule particulièrement vorace.

Lire la suite

02/10/2017

JOUER AUX FANTÔMES

Jouer aux fantômes.jpgalbum
de Didier LÉVY & Sonja BOUGAEVA (illustrations)
Éd. Sarbacane, 2e trimestre 2017 - 16€

Un petit garçon et sa maman jouent, chaque nuit, aux fantômes. Chaque nuit, ils s’installent dans un nouvel appartement vide. Déposent leurs modestes affaires, qu’ils replient avant même l’aube. L’enfant se perche alors sur un arbre, face à son école en attendant qu’elle ouvre. Sa mère quant à elle va travailler. Le soir, l’enfant attend sa mère à la bibliothèque, en lisant le dictionnaire. C’est ainsi chaque jour et chaque nuit depuis qu’ils ont été expulsés lorsqu’ils n’ont plus pu payer leur loyer après que la mère ait été licenciée.  De tout cela, l’enfant n’est rien censé savoir. Sa mère lui raconte qu’elle est riche de tous ces appartements vides et que si ils doivent rester invisibles lorsqu’ils les occupent, c’est pour jouer aux fantômes. Bien sûr, l’enfant sait. Il sait que sa mère a perdu son emploi, il sait que ces appartements ne leur appartiennent pas et qu’elle en trouve les clefs dans une petite armoire qui se trouve dans un magasin où elle finit sa journée de ménages. Un magasin qui affiche en vitrine les photos de toutes ces maisons et appartements vides.

Lire la suite

18/07/2017

ÇA CHANGE TOUT !

Ça change tout.jpgalbum
de Cathy YTAK & Daniela TIENI (illustrations)
Éd. L’atelier du poisson soluble, mars 2017 - 16€

Des enfants dans une cour d’école… « Avant d’aimer Baptiste, Camille a aimé Louis, Sacha, Alex et Samit. Avant d’aimer Camille, Baptiste a aussi aimé Alix, puis Yaël et Capucine… Aujourd’hui, Baptiste aime Camille. Qu’est-ce que ça change ? TOUT ! ».
Tout, parce que l’amour éclaire le monde différemment et provoque un malstrom d’émotions. Parce que les mots que Baptiste et Camille échangent « les chatouillent jusque dans les endroits les plus secrets du corps (…) c’est comme ça quand on est amoureux. »

Alors si Camille est un garçon, comme on le découvre dans les dernières pages de ce bel album, ça ne change rien !

Lire la suite

16/06/2017

LA SOURIS QUI N’EXISTAIT PAS

chatsouris.jpgalbum
de Lisa D’ANDREA & Giovanna ZOBOLI
Traduit de l’italien par Béatrice Didiot 

Albin Michel Jeunesse, avril 2017 -16,50 €

« Il était une fois un chat, un beau chat tigré, avec la tête pleine de souris. Toute la journée, il pensait aux souris. (…) Car c’était un chat très consciencieux : à dix-huit ans il voulait avoir imaginé pas moins d’un million de souris». Des souris, notre félin en imagine de toutes sortes : des souris à chapeau, à la queue tordue, une qui déteste la moquette, des qui dansent la polka, d’autres qui jouent aux cartes… Il semble n’y avoir aucune limite à l’imagination de ce chat tigré plongé toute la journée dans un monde imaginaire rempli de rongeurs. Aucune ?

Lire la suite

05/06/2017

PIC PIQUE-NIQUE

poule,amitié,couple,homosexualité,quotidien,differencealbum
de Rotraut Susanne BERNER
Éd. La Joie de lire, avril 2017 - 11,90€

Quelle belle journée pour un pique-nique !
Faisant fi des réticences de poule blanche,  poule noire, pleine d’allant s’attelle aux préparatifs du pique-nique. Car si rien de va jamais pour la première (elle n’a pas fini son livre, il fait trop froid, elle a des ampoules aux pieds…), la seconde a réponse à tout (un livre, un pull et des pansements pour commencer) ! Et tandis que poule blanche continue de râler, poule noire avance vers le lieu du pique-nique.
Après moult récriminations,  poule blanche finit par apprécier pleinement cette belle journée où assises (et même allongées) sous l’ombre d’un bouleau, les deux copines, l’une lisant, l’autre perdue dans ses pensées, profitent du temps qui passe et de leur amitié.

Lire la suite

29/05/2017

LA MILLÉCLAT DORÉE

nature,animaux,montagne,écologiealbum
de Benjamin FLOUW
Éd. La Pastèque, avril 2017 -13€

Renard aime les plantes : sa maison en est remplie. Un soir qu’il feuillette son vieux livre de botanique, il découvre l’existence de la Milléclat dorée, fleur de la famille des biencachés, qui ne pousse que dans la montagne. Intrigué par cette fleur dont l’ illustration n’apparait nulle part, il décide de partir à sa recherche. Il remplit donc son sac à dos de l’indispensable (surtout  les sandwiches au pâté de raisins !) et part en expédition avant même le lever du soleil.
Mais où trouver la Milléclat dorée alors qu’il ne sait même pas à quoi elle ressemble ? Heureusement, Ours, Loup et Marmotte sont prêts à l’aider !

Lire la suite

26/05/2017

LE MANCHOT DU MOUETTE EXPRESS

Le manchot.jpgalbum
de Hiroshi ISHII
Traduit du japonais par Aurélien Estager
Éd. Nobi nobi, coll. 1,2,3 Soleil, avril 2017 - 11,90€

Au Mouette Express, entreprise de transport aérien, les employés triment et sont guettés par le burn out. Le directeur rêve d’employés plus « persévérants » ou peut-être plus corvéables mais quand se présente un manchot, il ne sait trop qu’en faire. A l’accueil, il fait peur aux clients, au tri des colis, il fait peur aux mouettes… Une différence pas facile à porter jusqu’au jour où, par mauvais temps, les mouettes restant à l’abri, le manchot se voit charger d’assurer les livraisons par voie maritime. En effet, à défaut de savoir voler, il sait nager ! Et le directeur serait bien tenté d’en profiter… En tous cas, « avec une recrue aussi efficace, le Mouette Express peut repartir de plus belle ! »

Lire la suite

01/05/2017

CARL ET ELSA S’ÉCHAPPENT

Carl et Elsa.jpgalbum
de Jenny WESTIN VERONA & Jesus VERONA (illustrations)
Traduit du suédois par Marie Valera
Éd. Cambourakis, mars 2017 - 14€

Aujourd’hui, il n’y a pas école et Carl et Elsa qui sont « les meilleurs amis du monde » passent la journée ensemble sous la surveillance distraite de la maman de Carl. Après avoir épuisé toutes les possibilités de jeu dans la maison, Carl a une idée : « et si on se sauvait ? » Bien équipés et chaussés de bottes en plastique (roses pour Carl, vertes pour Elsa) les voilà partis en expédition dans le jardin. C’est fou tout ce qu’on peut faire avec « une couverture, un collier, un livre, deux ou trois paires de lunette de soleil et quelques autres bricoles » et beaucoup d’imagination ! Dans le jardin, les enfants rencontrent un loup et un crocodile, se fabriquent une super cabane et pendant qu’Elsa est partie explorer la jungle, Carl prépare le déjeuner. Mais alors que le repas est prêt, Elsa reste introuvable et Carl connaît une grande frayeur. Puis, de nouveau ensemble, ils vont se blottir dans leur cabane et goûter à l’abri de la pluie, jusqu’à ce que la maman de Carl vienne les chercher pour le dîner.

Lire la suite

20/04/2017

SOPHIE ET LE COR DES ALPES

musique,fratrie,famille,montagnealbum
de Hans TRAXLER
Traduit de l’allemand par Génia CATALA
Éd. La Joie de Lire, mars 2017 -15,90€

Dans la famille de Sophie, tout le monde est musicien, tout le monde joue de la flûte et c’est Sophie qui est la plus jeune et la plus douée. Ce nouveau Mozart interprète parfaitement à quatre ans les sonates les plus ardues, enchante ses parents, agace ses frère et sœurs et a sa place toute trouvée dans l’orchestre familial où elle doit jouer sur la plus petite flûte, puisqu’elle est la plus petite. Un raisonnement parfaitement logique que Sophie trouve parfaitement nul !

Lire la suite