Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2013

I HAVE A DREAM

liberté,noirs,etats-unisAlbum
Discours écrit par Martin LUTHER KING
Illustrations de Kadir NELSON
Éd. Steinkis, 2013, 30 pages
12,50 €

À l'occasion du 50e anniversaire du discours « I have a dream » du pasteur Martin Luther King, les éditions Steinkis nous proposent un magnifique album sur cet événement majeur du XXe siècle.

Le 28 août 1963, des milliers de personnes sont réunies à Washington à l'appel du pasteur, où ce dernier lance un appel de paix, d'égalité et de fraternité entre les hommes, qu'ils soient blancs ou noirs. 

Dans cet album, les grands moments de ce discours sont retranscrits, portés par les sublimes et poétiques illustrations de Kadir Nelson. L'intégralité du discours à la fin nous remet en mémoire cette période de ségrégation et de lutte pour les Noirs américains.

Un album à faire découvrir aux plus jeunes, et pour faire connaître l'Homme et son message.

À lire dans la même collection, l'album sur Nelson Mandela. 

Estelle Blanc, été 2013

30/01/2012

BEN BELLA ET LA LIBÉRATION DE L'ALGÉRIE

Ben Bella.gifBiographie de Gérard STREIFF
Éd. Oskar, coll. Histoire et Société
Novembre 2011, 94 pages – 9,95 €

Le portrait que dessine Gérard Streiff d’Ahmed Ben Bella, héros de la guerre d’indépendance et premier président de l’Algérie libre, est passionnant. C’est que son personnage est fascinant : issu d’un milieu modeste et paysan, Ahmed Ben Bella a été footballeur à l’Olympique de Marseille, soldat de la France Libre, décoré par le général de Gaulle, il a participé à la bataille de Monte Cassino…

Élu conseiller municipal après la guerre, sous l’étiquette du Mouvement pour le Triomphe des Libertés Démocratiques (MTLD) de Messali Hadj, il participe en 1954, avec huit autres personnalités, à la création du Front de Libération Nationale, le FLN, qui déclenche l’insurrection le 1er novembre de la même année. Combattant hors pair et fin stratège, il assure l’approvisionnement en armes du FLN. Arrêté en 1956, après l’arraisonnement de son avion qui survolait le territoire algérien pour se rendre du Maroc à la Tunisie, il passe la fin de la guerre en prison. 

Lire la suite

16/01/2012

HARVEY MILK : « Non à l’homophobie »

Harvey Milk.gifRoman historique et documentaire de Safia Amor
Éd. Actes Sud Junior, coll. Ceux qui ont dit non

sept. 2011, 95 pp. - 7,80 €

Rendu célèbre en 2008 auprès des jeunes générations – et hors États-Unis – par le film éponyme de Gus Van Sant et l’incroyable interprétation de Sean Penn (Oscar du meilleur acteur), Harvey Milk est un activiste qui fut le premier élu américain ouvertement homosexuel. 

Le récit de Safia Amor, très bien mené et très accessible, nous plonge au cœur des années 60 où règnent encore l’intolérance et la violence anti-homosexuels. Elle nous raconte l’ascension d’Harvey Milk, des rues de New York où il a passé sa jeunesse et une partie de sa vie d’adulte, à celles de San Francisco où, à 47 ans et après deux tentatives infructueuses, il est élu au conseil municipal, aux côtés du maire George Moscone. Nous sommes en 1977 et si un vent de liberté souffle à travers l’Amérique et plus particulièrement à San Francisco où le quartier de Castro devient un symbole de cette tolérance nouvelle, la question de l’homosexualité continue de provoquer des débats parfois violents. Au cours des onze mois que durera son mandat, Harvey Milk réussira à contrer une proposition de loi, soumise à référendum, qui visait à exclure de l’enseignement tous les homosexuels. Surtout, sa personnalité et son engagement contribueront à faire sortir les homosexuels de la clandestinité. Son «Soyez vous-mêmes» revient à exiger plus de droits et plus de tolérance envers les homosexuels: la liberté d’être, tout simplement. 

Lire la suite

04/05/2011

Chico Mendes : « Non à la déforestation » | roman documentaire d'Isabelle COLLOMBAT

brésil,écologie,foret,luttes socialesÉd. Actes Sud Junior | coll. Ceux qui ont dit non | sept. 2010
96 pp. - 7,80 €

La forêt brésilienne suscite tous les appétits, en même temps qu'elle fait vivre nombre de petites gens. Populations autochtones et pauvres du Nordeste poussés vers l'Amazonie (la Nouvelle Frontière brésilienne) se confrontent ainsi aux intérêts de riches éleveurs de bovins, cultivateurs de soja et exploitants de bois tropicaux. Né dans une famille de seringueiros, qui arpentent la forêt pendant des heures chaque jour pour y cueillir la sève d'hévéa qu'ils transforment ensuite en caoutchouc, Chico Mendes est le protagoniste de ce roman de l'engagement. On le suit dès son enfance, tenant à s'éduquer pour assurer un sort meilleur à son entourage, découvrant le marxisme et devenant la figure qui rend sensible au monde entier le sort de la forêt amazonienne dans les années 1980.

Lire la suite