Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2014

HAÏTI, SOLEIL NOIR

haïti,esclavage,bidonville,vaudou

Roman
de Nick LAKE
Traduit de l'anglais par Laetitia Devaux

Éd. Gallimard Jeunesse, coll. Scripto, septembre 2013
360 pages - 16,50 €

Haïti, 2010 : suite au tremblement de terre, Shorty, 15 ans, est enseveli sous les décombres de l'hôpital où il a été admis après une blessure par balle. Il se remémore les circonstances qui l'ont amené là : la vie dans le bidonville de Cité Soleil, le massacre de son père, l'enlèvement de sa sœur jumelle et comment il a été contraint peu à peu de rejoindre l'un des gangs de la cité.

Perdu dans les ténèbres, tout espoir de secours s'amenuisant, Shorty est transporté en rêve (mais est-ce bien un rêve ?) deux siècles plus tôt au moment où Toussaint Louverture choisit – lors d'une cérémonie vaudou – de prendre la tête du soulèvement des esclaves de Haïti. Dès lors, les destins des deux personnages vont s'entremêler dans ce récit aux allures de mythe fondateur.

Lire la suite

01/03/2014

12 CHOSES À FAIRE AVANT LA FIN DU MONDE

autisme,amour,adolescence,norvègeroman
de Bjorn SORTLAND
Traduit du néo-norvégien par Jean-Baptiste Coursaud, éd. Thierry Magnier, janvier 2006, 174 pages – 8,70€

Therese, une adolescente de 13 ans apprend que ses parents vont divorcer. Est-ce la fin du monde ? Si oui alors « se dégoter un amoureux » figure au premier rang des choses qu’il faut qu’elle ait faites avant la fin du monde. Pas facile surtout qu’elle a jeté son dévolu sur Jan, le fils du pasteur, tellement croyant et pratiquant qu’elle le considère comme « chrétien au carré ».
Prétextant un exposé à faire sur… la fin du monde, elle se lance dans une grande opération de séduction qui la conduira jusqu’à la Basilique Saint Pierre de Rome !

Lire la suite

LE GARÇON QUI SE TAISAIT

handicap,etats-unisroman
de Lois LOWRY
Traduit de l’américain par Dominique Kugler
Éd. L’École des loisirs, coll. Médium, Septembre 2005, 173 pages – 10€

Kathy Tatcher, vieille femme aujourd’hui arrière grand-mère, fait défiler pour nous ses souvenirs en effeuillant un album de photos anciennes. Elle nous raconte une histoire qui remonte au début du XXe siècle, l’histoire de ce « garçon qui se taisait ».
Kathy est alors une enfant de six ans qui vit avec son père médecin, sa mère et leur bonne, Peggy. La sœur de Peggy, la délurée Nell, travaille chez les voisins des Tatcher, Les Bishop. Peggy et Nell ont un frère, Jacob, un peu étrange, qui ne parle jamais et semble souvent perdu dans son monde.
La vie s’écoule tranquillement dans ce petit coin d’Amérique juste troublé par l’écho des nouvelles du monde. Kathy apprend qu’elle va bientôt avoir un frère ou une sœur et découvre qu’one trouve pas les bébés sous les pierres du jardin comme Mme Bishop le lui avait fait croire. Kathy accompagne souvent son père dans ses visites à ses malades. C’est à l’occasion de l’une de ces visites qu’elle apprend que certaines maladies atteignent l’esprit et ne connaissent que peu de remèdes. Elle se montre d’une grande patience avec Jacob. Peu à peu, elle comprend ce qui se passe entre Nell et le fils des Bishop, mais ne peut se douter du drame qui est en train de se jouer.

Lire la suite

22/11/2013

UNE PLANÈTE DANS LA TÊTE

dictature,handicapRoman dérangeant
de Sally GARDNER
Traduit de l’anglais par Catherine Gibert
Éd. Gallimard Jeunesse, sept. 2013
254 pages – 14,90 €

Dans un monde totalitaire où règne la Mère Patrie et ses lois d’exclusion, un jeune garçon survit tant bien que mal avec son grand-père, dans la Zone 7, la zone des déshérités, des inadaptés et des opposants silencieux au régime.

Standish est dyslexique, considéré comme idiot par tous sauf par Hector, son seul ami, le fils de ses voisins, échouésaux marges de la société, pour mauvaise attitude envers la Mère Patrie.

Cet endroit délaissé et désolé est dominé par un étrange bâtiment entouré de grillages. Un jour, Hector va chercher leur ballon de l’autre côté des barrières. Peu après, il disparaît…

Lire la suite

19/11/2013

SWEET SIXTEEN

etats-unis,noirs,lycee,luttes sociales,annees 50Roman
d'Annelise HEURTIER
Éd. Casterman, avril 2013
218 pages – 12 €

En 1957, neuf étudiants noirs doivent faire leur rentrée pour la première fois au lycée de Little Rock, en Arkansas. Cette rentrée scolaire particulière, qui s'inscrit dans le long processus pour l'intégration, nous est relatée par Annelise Heurtier dans ce roman à deux voix.

Le lecteur suit les parcours de deux jeunes filles qui s'apprêtent à célèbrer leur « sweet sixteen » : Grace, jeune fille blanche assez frivole et Molly, l'une des neuf volontaires.

Confrontés à la violence quotidienne des lycéens blancs de l'établissement, mais aussi des associations de parents d'élèves, de la plupart du personnel enseignant et administratif, c'est sous escorte militaire que Molly et ses condisciples finissent par suivre leurs premiers cours. Quand les menaces se font plus précises, c'est la prise de conscience de Grace qui permettra aux chemins des deux lycéennes de se croiser.

Lire la suite

16/11/2013

ANIMALE | La Malédiction de Boucle d’or

Animale.gifRoman fantastique
de Victor DIXEN
Éd. Gallimard jeunesse, août 2013
438 pages - 17,90 €

Blonde, une jeune orpheline, vit dans un couvent abritant une école pour jeunes filles tenue par des religieuses. Placée, « déposée » auprès des sœurs alors qu’elle était encore bébé, elle ne sait rien de ses origines ni des raisons qui la contraignent à porter d’épaisses lunettes colorées et à se tenir en permanence à l’abri de la lumière. Elle ne connait que la vie au couvent, sous la surveillance sévère quoique bienveillante des sœurs. Admise à suivre l’enseignement, elle n’est qu’à peine tolérée par les autres élèves, jeunes filles de bonne famille appelées à d’autres destinées que cette modeste orpheline au prénom païen.

Lire la suite

10/11/2013

DOUBLE JEU

Double jeu.gifRoman
de Jean-Philippe BLONDEL
Éd. Actes Sud Junior, août 2013
137 pages – 11 €

Quentin a changé de lycée contraint et forcé par l’administration scolaire. C’était ça ou quitter l’école dès ses seize ans révolus. Trop d’absences, trop d’insolence, quelques bagarres… Quentin a été prié de quitter son établissement pour un lycée des beaux quartiers. Il a quitté ses copains, son quartier et doit se fondre dans un univers qui n’est pas le sien. Dans son nouveau lycée, les filles ont des prénoms composés, les garçons s’appellent Heathcliff, Sacha… Tous portent des vêtements de marque. Rien à voir avec lui, sa famille, sa mère caissière au supermarché, son père ouvrier à l’usine.

Quentin aborde son nouvel environnement avec cynisme et regrets. Sa professeure de français ne se laisse pas impressionner par ses mimiques de mauvais garçon. Elle lui colle entre les mains la pièce de Tennessee Williams, La Ménagerie de verre et bientôt, lui demande de tenir le rôle principal, celui de Tom Wingfield. Comme Quentin, dont la vie se partage désormais entre deux mondes qui ne se parlent pas et avec lesquels il lui faut composer, le narrateur de la pièce de Tennessee Williams est tiraillé entre son désir de quitter sa mère et sa sœur handicapée et l’impératif moral qu’il s’impose de ne pas les abandonner comme son père l’a fait.

Lire la suite

16/09/2013

LE PETIT CRIMINEL

petit criminel.gifRoman
de Christophe LÉON
Éd. Seuil
(pas de mention  « jeunesse »)
Mai 2013, 235 pages – 12 €

Après une énième dispute avec sa mère, Marc s’empare de l’arme de son beau-père et braque une parfumerie. Dans sa fuite, il rencontre un « flic » et, le menaçant de son arme, exige qu’il le conduise chez sa sœur. Une sœur qu’il ne connaît pas et dont il pensait, jusqu’à ce qu’elle appelle quelques heures plus tôt, qu’elle était morte. Encore un mensonge de sa mère. Une mère paumée, dépressive et dépassée par ses enfants comme par les hommes qui traversent sa vie.

S’ensuit un voyage Sète-Montpellier et retour avec sa sœur, Nathalie et le policier. Trois solitudes qui se rencontrent. Trois vies qui auraient du être autres.

Lire la suite

31/08/2013

BACHA POSH

garçon-fille,Afghanistan,discrimination,genreRoman Ados
de Charlotte ERLIH
Éd. Actes Sud junior, coll. romans ados
Mars 2013, 181 pages – 13,50 €

Farruk est un Bacha Posh : une fille qui vit comme un garçon. Seule sa famille connaît son sexe réel. Pour les autres, et parce que sa  famille l’a voulu ainsi, elle est un garçon. Contrairement à ses sœurs, elle peut circuler dans l’espace social. C’est même elle qui – comme un garçon le ferait – chaperonne ses sœurs plus âgées, lors de leurs rares sorties dans Kaboul. C’est elle qui fait les courses pour la famille et qui rapporte un peu d’argent en travaillant chez un fabricant de tapis. Elle-il peut même faire du sport : Farruk est capitaine d’une équipe d’aviron qu’elle compte bien conduire aux Jeux olympiques !

Mais cet arrangement avec la réalité n’est toléré que jusqu’à la puberté. Au-delà, si la supercherie devait être découverte, Farruk risquerait sa vie mais également celle de ses proches.

Lire la suite

08/08/2013

FREAK CITY

handicap,amour,surditéRoman Ados
de Kathrin SCHROCKE
Traduit de l’allemand par Génia Català

Éd. La Joie de lire, coll. Encrages, janvier 2013
273 pages – 16,50 €

Mika est un adolescent banal. Pas franchement bon élève, en mal d’amour (la belle Sandra lui a annoncé, entre deux brasses à la piscine, que c’était le bon moment pour « se quitter avant de s’ennuyer »), qui traine son mal-être et ses doutes entre ses amis et sa petite sœur, un brin pénible. Avec ses « potes », Baston et Calimero, pas plus fins que lui, il suit une jolie jeune fille dans la rue en lui lançant un romantique « Où est-ce que tu t’es acheté ce cul de rêve ? ». L’adolescente ne manifeste aucun intérêt pour cette  « bande de petits cons ». Et pour cause, quand Mika la croise de nouveau, il découvre qu’elle est sourde de naissance. Par bravade et par attirance, il s’inscrit à un cours de langue des signes. Cette rencontre bouleverse le peu de certitudes qu’il avait. Comment faire cohabiter son monde d’entendant avec celui de Léa ? Comment faire se rencontrer ses amis et ceux de la jeune fille ? D’autant que Léa n’est pas certaine de vouloir quitter le monde des sourds même pour suivre ses sentiments.

Lire la suite