Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2015

NOM DE ZEUS

Nom de Zeus.jpgDu talon d’Achille à la cuisse de Jupiter
50 expressions de la mythologie

documentaire
de Anne JONAS & Daniel PUDDLES (illustrations)
Éd. De La Martinière jeunesse, février 2014, 127 pages – 12,90€

La mythologie est une source inépuisable de documentaires et ce que notre langue doit aux mythes gréco-romains a déjà fait l’objet de quelques excellents ouvrages. Pourtant, celui-ci est encore mieux que les précédents ! Si on y trouve, comme c’est l’usage, l’origine des expressions comme « ouvrir la boite de Pandore », accomplir « un travail de Titan » ou « suivre le fil d’Ariane », on y apprend également ce que la panique doit au dieu Pan ou le laïus au roi de Thèbes et que les yeux du lynx n’ont rien de communs avec ceux de l’animal mais  viennent du regard perçant du pilote d’Argo, le navire de Jason. 

Lire la suite

02/04/2015

LE TOUR DU MONDE DES ÉCRITURES

Tour du monde des écritures.jpgdocumentaire
de Cécile MICHEL & Thomas TESSIER (illustrations)
Éd. Rue des enfants, coll. Le tour du monde, février 2015 – 13€

Quelles sont les différentes écritures à travers le monde, les différents alphabets, d’où viennent-ils, quelles sont les inventions liées à l’écriture… Autant de questions, et plein d’autres encore, que ce foisonnant documentaire aborde avec sérieux et pédagogie. Ce n’est pas si fréquent qu’un documentaire pour les enfants soit écrit par une directrice de recherche au CNRS !

A travers les 5 continents et avec un focus particulier sur la région du Proche-Orient, Cécile Michel fait l’inventaire des écritures d’un bout à l’autre de la planète. Il n’est pas seulement question ici de hiéroglyphes, d’alphabets latins et grecs, de caractères chinois mais des écritures de l’Inde, de l’Afrique noire, d’Amérique du Sud, des tatouages maoris et mêmes du syllabaire cherokee inventé par un Indien de la tribu du même nom pour contrecarrer la puissance des Blancs et toujours utilisé aujourd’hui.

Lire la suite

08/03/2015

LE ZIZI DES MOTS

Zizi des mots.jpgdocumentaire - imagier
de Élisabeth BRAMI & Fred L. (illustrations)
Éd. Talents Hauts, mars 2015 – 12,90€

Après le très réussit Imagier renversant (Mello & Telleschi, 2006), malheureusement épuisé, les éditions Talents Hauts se penchent de nouveau sur le genre des mots. La tâche est ici confiée à Élisabeth Brami, auteure jeunesse et adulte prolixe et talentueuse dont c’est la 3e collaboration avec cette maison d’édition féministe, et Fred L. auteur et illustrateur de plusieurs albums chez Talents Hauts, notamment le malicieux Le meilleur cow-boy de l’Ouest (2008). 

Lire la suite

19/02/2015

IMAGIER RENVERSANT

Imagier renversant.jpgalbum - imagier
de MELO & Sébastien TELLESCHI (illustrations)
Éd. Talents Hauts, coll. Des livres pour les filles ET les garçons, octobre 2006 - ÉPUISÉ

Tout le monde connaît le principe de l’imagier : un mot dont le sens est donné par l’illustration qui l’accompagne. Au mot « tablier » correspond l’image d’un tablier. Mais si le-dit tablier est mis en situation – du genre : un tablier porté par un personnage en train de faire la cuisine – alors, de petites différences peuvent avoir de grandes conséquences (pour paraphraser Alice Swarzer et son essai emblématique des années MLF), et le sens s’en trouver enrichi de sous-entendus. Exemple : que le personnage soit une femme (le plus fréquent) ou un homme (encore tout-à-fait exceptionnel) n’aura bien sûr pas le même sens...

Lire la suite

17/03/2014

LA JEUNE FILLE À LA LAINE

difference,langagealbum
de SEUNGYOUN Kim
Traduit et adapté du coréen par Yeong-Hee Lim et Michèle Moreau
É
d. Didier Jeunesse, janvier 2013
13,10 €

Une femme vivait auprès d’un pêcher. Un jour, d’une pêche sucrée elle enfanta une petite fille aux « joues douces et roses, comme les pêches ». Mais l’enfant grandissant, sa mère se rend compte qu’elle ne parle pas. Elle n’est pourtant ni sourde, ni muette mais « elle ne dit mot » et « son regard ne croise jamais » celui de sa mère. Celle-ci s’interroge sur les rêves de son enfant, sur son monde qui lui reste inaccessible.
Un jour d’hiver, la petite fille voit sa mère tricoter et s’exclame : « Lalènne ! Lalènne ! ». Quelle émotion pour sa mère que t’entendre les premiers mots de sa fille !

Désormais, partout on la surnommera « Lalènne, la tricoteuse » et partout elle poursuivra son tricot sans jamais prononcer d’autres mots que « Lalènne ». Jusqu’au jour où, devenue adulte, son chemin de fil la conduira à un jeune homme qui lui donnera enfin envie de dire « bonjour ».

Album un peu étrange qui déroule, tout en douceur, cette histoire d’enfant différente qui trouve son chemin dans le monde et finit par trouver une voix.

Ariane Tapinos (mars 2014)

01/03/2014

LE MANGEUR DE MOTS

langage,handicapAlbum
de Thierry DEDIEU
Éd. Seuil Jeunesse, mai 2001
6 €

Antoine Le Bougni ou « Le Bougni tout court » a grand faim de mots. À tel point que ses mots se mélangent, se chevauchent, se bousculent et qu’il est de plus en plus difficile de le comprendre. Il fait alors de gros efforts pour se rendre intelligible de tous mais, épuisé et déçu, il s'interroge : « à quoi bon demander : quel temps fait-il ? Quand, au fond de soi-même on voudrait savoir : comment naissent les nuages ? Comment se fabrique la pluie ? Pourquoi le soleil ne brille que le jour ?… » et il décide de se taire. Désormais, il utilisera tout sons corps, tous ses sens, pour communiquer.

Lire la suite

27/09/2012

LE PETIT RORO (mon tout premier dico)

langage,bébéAlbum tout-carton de Corinne DREYFUSS
& Benjamin CHAUD (illustrations)
Éd. Actes Sud Junior
Septembre 2012 – 13,80€

« Les tout-petits ne bafouillent pas, ne baragouinent pas, n’ânonnent pas (…) ils créent le monde, se jouent de lui et nous emportent dans ce jeu de bouche ». C’est par cette phrase que le pédopsychiatre Patrick Ben Soussan conclut sa belle préface à ce « tout premier dico ».

Dès la couverture, le ton est donné : c’est un enfant qui « lit » un livre sous le regard énamouré de ses parents. C’est lui qui lit, c’est lui qui dit, c’est de ses mots dont il s’agit. Et son langage, comme le rappelle Patrick Ben Soussan, n’est pas une bouillie pré-langagière, il est ce qui fonde son monde et ses relations aux autres, à mesure qu’il se risque à explorer l’au-delà de lui. Ses premiers mots, formés de deux syllabes associées « bord à bord »,  « chair à chair », sont autant de fils tissés entre lui et le monde, entre absence et présence.

Lire la suite

09/11/2011

Le HARET QUÉBÉCOIS ET AUTRES HISTOIRES | album inclassable d'Anna Boulanger

Haret québécois.gifÉd. Attila
novembre 2011 - 15 €

Voici un petit ovni littéraire et graphique à découvrir de toute urgence. Ce Haret québécois – autrement dit ce chat retourné à l’état sauvage c’est-à-dire à sa liberté – rassemble cinq histoires toutes plus délicieusement surprenantes les unes que les autres. Cinq histoires nées, comme nous l’explique le court préambule, de listes de mots dressées par Anna Boulanger. De ces listes («lorsque le bon ordre est trouvé») naissent des images, «qui se transforment en dessins» et qui «engendrent des phrases». Enfin, phrases et images deviennent des histoires… 

Lire la suite

28/09/2011

REGARDE ! | imagier de Xavier DENEUX

imagier,langage20 cartes imagier pour Bébé

Éd. Tourbillon | Février 2011
16,95 €

Un bel imagier qui sort de l’ordinaire.
Dans un coffret, un jeu de cartes très colorées, bien choisies, au dessin épuré, sollicitent le regard, la parole et invitent à jouer.
Nous apprécions les suggestions d’utilisation données par l’éditeur. Ce coffret accompagnera les enfants dans leur évolution. Les cartes solides résisteront aux petites mains.
Un bel achat, intéressant dès le plus jeune âge.

Josuan

16/11/2009

Rose | roman de Colas GUTMAN

Rose GUTMAN.gifÉd. L’École des loisirs, coll. Neuf | sept. 2009 | 82 pp. - 8,50€

Rose a neuf ans et une fois de plus elle déménage et change d’école. Ou plutôt, elle «dégoménage». Parce que Rose, comme l’ont dit les médecins, psychologues et orthophonistes appelés à la rescousse est «une petite fille très intelligente et très émotive avec un énorme défaut de langage». Dès que les émotions sont trop fortes (qu’elle est «échauffée»), elle se met parler «comme une nouille»: elle invente de drôles de mots (pas forcément insensés, mais sûrement pas autorisés par l’Académie française), elle s’emmêle la langue et complique sérieusement ses relations aux autres, enfants et adultes (ou «lampadaires»). Elle comprend parfaitement ce qu’on lui dit (et même ce qu’on ne lui dit pas), mais est incapable de répondre dans un langage intelligible à tous, du moins au début. Parce que dans cette nouvelle école elle va trouver des enfants et un adulte, son instituteur («le monsieur qui parle tout le temps») qui vont être capables de comprendre, et même de parler le Rose. Et puis, langage de nouille ou pas, Rose n’est pas du genre à se laisser «ennuimerder» par les «lampadaires» et les «demi-lampadaires» (les collégiens) et ça, ça force le respect!

Lire la suite