Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2017

FILLE DE PRÉSIDENTE. Sans papiers et sans problèmes

politique,président,élection,immigration,sans-papiers,relation mère-filleroman
de Pascale PERRIER
Éd. Oskar éditeur, coll. La Vie, février 2017, 192 pages 14,95€

Fille de présidente de la République, quelle aubaine ! Les dorures de l’Elysée, un chef-cuisinier qui vous concocte des biscuits bretons à la demande et aucune obligation de vider le lave-vaisselle…

Sauf que pour Angèle, 15 ans, être la fille de la présidente de la République, ce n’est pas franchement la vie de château (ou de palais présidentiel si vous préférez) ! Tout d’abord, sa chambre ressemble à un musée : aux oubliettes le bureau suédois repéré dans un catalogue, il ne trouvera pas place entre le lit Louis XVI et les deux vases Ming offerts au Général de Gaulle au siècle dernier. Ensuite, Angèle doit non seulement cohabiter avec un conseiller en communication insupportable, mais également avec un garde du corps omniprésent qui sent la frite froide (ce qui, avouez-le, est un brin gênant quand vous avez un rendez-vous galant). Ajoutez à cela, une mère caricaturée tous les soirs aux Marioles de l’info et qui semble plus préoccupée par les frasques de son ministre de la santé que par les soucis existentielles de sa fille, des huissiers qui rôdent partout, … La vie de fille de présidente est loin d’être de tout repos !

Lire la suite

17/11/2016

LE MANTEAU DE MON GRAND-PÈRE

Le manteau de mon GP.jpgalbum
de 
Jim AYLESWORTH & Barbara McCLINTOCK (illustrations)
Traduit de l’américain par Catherine Bonhomme
Éd. Circonflexe, coll. Albums, août 2016 - 13,50€

Inspiré d’une chanson du folklore yiddish « J’avais un petit manteau », ce bel album, pourtant paru en 2014 aux Etats-Unis, se présente sous une forme un peu désuète mais pleine de charme qui n’est pas sans faire penser aux albums d’Uri Shulevitz. Il retrace l’histoire d’un homme ou plutôt du bout de tissus qui lui appartient et à partir duquel il confectionnera le manteau de son mariage, puis une veste, un gilet, une cravate et jusqu’au jouet de tissus de son petit fils qui finira en nid pour une famille de souris. Ce faisant, le temps aura passé, les générations se seront succédées et cet homme, arrivé en Amérique tout jeune et « avec trois fois rien dans ses bagages » d’immigrant sera devenu américain.

Lire la suite

11/06/2016

I AM WITH THEM Manifeste photographique pour les réfugiés

I Am with Them.jpgdocumentaire
de Anne A-R
Éd. Gründ, avril 2016 - 24,95€
{2€ reversés à l’association Singa France}

Photographe et documentariste, Anne A-R est allée à la rencontre des réfugiés sur les routes de leur exode. Parce que ceux qu’on appelle désormais « les migrants » ne sont pas un collectif indistinct mais des individus qui chacun ont une histoire, un espoir.

Avec ses portraits et le court texte qui les accompagne, Anne A-R redonne à chacun son identité et ce faisant nous rend chacun d’entre eux très proche. Ces femmes, ces hommes ces enfants ce pourraient être nous. Ils sont étudiants, employés, ingénieurs, artistes, professeurs, seuls ou en famille ils ont fuit la guerre et affronté la violence des hommes et de la nature pour atteindre nos rivages, nos frontières, en quête d’un avenir meilleur. 

Lire la suite

04/01/2016

AUSSI LOIN QUE POSSIBLE

Aussi loin que possible.jpgroman
de Eric PESSAN
Éd. L’école des loisirs, coll. Médium, septembre 2015, 140 pages – 13€

C'est un lundi matin ordinaire pour Tony et Antoine. Après avoir planqué leurs cartables dans un buisson et compté jusqu'à trois ils s'élancent pour faire la course. Sans s'être concertés, sans avoir vraiment décidé de sécher les cours, ils vont dépasser les limites de leur Cité, traverser la voie rapide, puis la zone commerciale qui suit ; dans un marathon spontané qui les mènera au bord de la mer et peut-être plus loin.

« Cela fait dix minute que l'on court. La cité s'éloigne, ce lundi matin vient de basculer dans l'inconnu. On n'a rien prémédité, rien comploté. On a nos baskets aux pieds, nos survêtements souples, nos forces. Tony a sa tristesse. J'ai ma colère. On ne va plus rebrousser chemin. »

Lire la suite

18/07/2014

L'OIZOCHAT

difference,tolérance,guerre,immigrationalbum
de Rémi COURGEON
Éd. Mango Jeunesse, mai 2014 - 14,50€

Vous avez déjà vu un oiseau et vous connaissez les chats mais avez-vous déjà rencontré l’Oizochat ? Il est « ni tout à fait un oiseau, ni tout à fait un chat, mais un mélange des deux » et c’est cette créature étrange que les habitants de la forêt de Cécédille ont eu la surprise de trouver un matin, au pied d’un arbre. Les oiseaux et les chats qui peuplent la forêt ne sont pas très rassurés, face à cet animal inconnu qui parle un langage incompréhensible, et décident de le chasser. Il leur explique pourtant, avec force dessins et l’aide d’un petit corbeau plus malin que ses ainés, qu’il a fuit son pays en guerre où toute sa famille est morte et que, s’il y retourne, il risque de mourir lui aussi.
Finalement, l’Oizochat obtient l’autorisation de rester mais désormais il sera chargé de toutes les tâches dégradantes que chats et oiseaux rechignent à accomplir « vider les crottes de nid, couver douze œufs à la fois, nourrir les vieux chats édentés, creuser des abris sans bec… ». En échange de ces travaux harassants, il ne recevra qu’ « un demi-lombric ou une queue de rat rance ».

Lire la suite

04/03/2013

QUI VA LOIN, REVIENT PRÈS

Qui va loin reviens près.gifRoman de Christophe LÉON
Éd. Thierry Magnier, coll. romans
Janvier 2013, 142 pp. – 9 €

Kima a neuf ans quand son père, voyant sa mort venir, la confie à un passeur qui doit la faire voyager depuis la République démocratique du Congo pour être « adoptée » par une nouvelle famille. En fait d’adoption et de famille, Kima est confiée, au terme d’un pénible voyage, à un couple de riches Parisiens pour leur servir d’esclave domestique. Kima grandit sans jamais quitter l’appartement du XVIe arrondissement, ni connaître le nom de ses « parents » qui se font appeler « Monsieur » et « Madame ». Aucun document, aucun courrier, qui pourrait la renseigner sur leur identité, ne traine dans ce grand appartement bourgeois, sans enfants.  Seule une cuisinière et un chauffeur y font des allers et venues. À 17 ans Kima n’en peut plus d’être séquestrée, ignorée et ignorante du monde qui entoure son univers clos. Elle s’enfuit et rencontre un jeune homme avec qui elle partage un semblant de bonheur durant quelques mois. Sur la base d’une dénonciation, elle est arrêté et prise pour ce qu’elle a déclaré être dans sa demande d’asile : une jeune adulte.

Lire la suite

21/11/2012

65 MILLIONS DE FRANÇAIS

65 millions de Français.gifDocumentaire de Stéphanie DUVAL & Sandra LABOUCARIE
Illustré par Vincent CAUT &
Clémence LALLEMAND
Éd. Bayard jeunesse

août 2012 - 15,20 €

Alors que la thématique de « l’identité nationale » (et ses relents nauséabonds) a quitté les devants de l’actualité, il n’est pas inutile de s’interroger sur ce qui fonde notre vivre ensemble. À la fois parce que « selon l’endroit où l’on naît, notre vie sera bien différente » et parce que « de nombreux peuples ont construit la France », il est intéressant de se demander ce qui unit aujourd’hui les habitants de la France et ce qui les différencie des « autres habitants du monde ». C’est à cette enquête que nous convient les auteurs de ce documentaire qui fourmille d’informations.

Lire la suite

02/06/2012

QUI ES-TU PAPA ?

QUI ES-TU PAPA.gifRoman d’Allan STRATTON
Traduit du canadien par Sidonie Van den Dries
Éd. Bayard, coll. Millézime, février 2012
347 pp. – 12,50 €

Sammy a seize ans et vit dans une cité anonyme du nord des États-Unis. Il pourrait être comme n’importe quel adolescent américain si son père n’avait fuit l’Iran, si son vrai nom n’était pas Mohammed Sami Sabiri, si ses parents n’avaient pas des règles éducatives strictes à mille lieues de celles des autres familles du quartier. Enfin, il pourrait être un adolescent comme les autres s’il n’était pas en butte au racisme le plus abject de certains des élèves (pas les plus brillants mais les plus influents) du lycée privé où ses parents l’ont inscrit après qu’il ait été surpris les mains sur les seins d’une de ses camarades de classe (alors même qu’il avait répondu à son invitation).

Cependant, Sammy a gardé deux copains de son ancien lycée public, Andy et Marty, jamais en retard d’une bêtise. Le quotidien de Sammy tient ce difficile équilibre entre la norme et la marge. Entre sa famille, petit bout d’Iran perdu en Amérique, et ses copains, Andy et Marty, adolescents américains types, turbulents et décomplexés. Cet équilibre vole (littéralement) en éclat lorsque le FBI fait irruption chez lui et arrête son père pour présomption de participation à une entreprise terroriste. 

Lire la suite

31/05/2012

SANS PAPIERS

sans papiers.gifAlbum de RASCAL (texte), Cendrine GENIN & Jean-François MARTIN (images)
Éd. Escabelle, mars 2012 – 14,90€

Une petite fille parle de sa vie. Sa vie en France depuis quatre ans. Sa vie sans papiers, à apprendre à ne pas se faire remarquer. Mais sa vie de «Française enracinée», heureuse de réciter Prévert et de faire la liste de toutes ces choses qu’elle connaît: les peintures de Renoir, les contes de Perrault, les chansons de Boby Lapointe, la Marseillaise, les 100 départements français…

Aujourd’hui comme chaque jour elle est heureuse d’aller à l’école, peut-être même un peu plus heureuse: c’est le jour de la photo de classe et elle a mis sa plus belle robe et ses souliers vernis.

Aujourd’hui elle ne sera pas sur la photo de classe. Aujourd’hui des policiers l’attendent devant l’école. Aujourd’hui elle quitte la France, pays des droits de l’Homme, et s’envole vers un pays où la guerre, il y a quatre ans, lui a pris sa mère. 

Lire la suite

01/06/2010

En attendant New York | roman de Mitali PERKINS

en attendant NY.gifTraduit de l’américain par Valérie Dayre
É
d. Thierry Magnier | coll Grands Romans | mai 2010 | 284 pp. - 18€
Inde années 70, Reet, Asha et leur mère s’installent à Calcutta, dans la famille de leur père, pendant que celui-ci, ingénieur au chômage, est parti chercher du travail à New York. Mais les mois passent et ce séjour forcé se prolonge. Reet, l’aînée, a dix-sept ans et c’est une belle jeune femme qui attire les regards et les prétendants. Tout l’inverse de sa sœur Asha qui, à seize ans, a abandonné depuis peu ses shorts et ses tenues de sport. Joueuse passionnée et talentueuse de tennis, elle a dû remiser (et même donner) sa raquette dès ce «Premier Sang» synonyme d'entrée dans sa vie de femme. Et une femme, dans l’Inde des années 70, ne montre pas ses jambes en haletant sur un court de tennis… Asha envie son cousin Raj, à peine plus âgé qu’elle, qui a lui le droit de faire du sport et de sortir de la maison. Elle s’indigne contre le sort qui lui est fait alors qu’en Europe et aux États-Unis, les femmes brûlent leur soutien-gorge, symbole de leur asservissement au pouvoir des hommes. Elle rêve de liberté et d’études de psychologie qui feraient d’elle la première psychologue punjabi.
Mais la route est longue pour atteindre New York et il n’est pas sûr que la sienne l’y conduise…

Lire la suite