Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

18/04/2017

FILLE DE PRÉSIDENTE. Sans papiers et sans problèmes

politique,président,élection,immigration,sans-papiers,relation mère-filleroman
de Pascale PERRIER
Éd. Oskar éditeur, coll. La Vie, février 2017, 192 pages 14,95€

Fille de présidente de la République, quelle aubaine ! Les dorures de l’Elysée, un chef-cuisinier qui vous concocte des biscuits bretons à la demande et aucune obligation de vider le lave-vaisselle…

Sauf que pour Angèle, 15 ans, être la fille de la présidente de la République, ce n’est pas franchement la vie de château (ou de palais présidentiel si vous préférez) ! Tout d’abord, sa chambre ressemble à un musée : aux oubliettes le bureau suédois repéré dans un catalogue, il ne trouvera pas place entre le lit Louis XVI et les deux vases Ming offerts au Général de Gaulle au siècle dernier. Ensuite, Angèle doit non seulement cohabiter avec un conseiller en communication insupportable, mais également avec un garde du corps omniprésent qui sent la frite froide (ce qui, avouez-le, est un brin gênant quand vous avez un rendez-vous galant). Ajoutez à cela, une mère caricaturée tous les soirs aux Marioles de l’info et qui semble plus préoccupée par les frasques de son ministre de la santé que par les soucis existentielles de sa fille, des huissiers qui rôdent partout, … La vie de fille de présidente est loin d’être de tout repos !


Et pour Angèle, les choses se compliquent encore le jour, où son dernier bulletin de math (catastrophique) fait la Une du Canard Déchainé. Contrainte de changer de lycée, elle fait la connaissance d’Andreï, jeune arménien sans papier menacé d’expulsion.

Après un premier tome pétillant où l’on découvrait les coulisses d’une élection présidentielle*, ce second tome nous plonge dans l’envers du décor élyséen à travers les yeux d’Angèle, une jeune fille au caractère bien trempé et à l’humour ravageur, prête à tout, et surtout à bousculer le protocole, quitte à taquiner le petit jeu des influences, pour venir en aide à un camarade de classe. A quelques jours, du premier tour, un roman réjouissant !

Claire Lebreuvaud (avril 2017)

* Fille de présidente
, Pascale Perrier, éditions Oskar, juin 2016.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.