Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2013

MADEMOISELLE ZAZIE A DE GROS NÉNÉS

féminisme,égalité,corpsPremière lecture de Thierry LENAIN (texte)
&
Delphine DURAND (ill.)
Éd. Nathan, coll. premiers romans
Février 2013, 29 pp. – 5,60 €

Zazie surprend Max en train de donner des notes aux femmes dénudées des affiches publicitaires. Interloquée, elle le voit embrasser les seins de l’une d’elle, la gagnante, celle qui, comme Miss Camping l’été dernier, mérite un dix sur dix, pour ses atours. Tandis que Zazie, malgré deux beaux pamplemousses glissés dans le soutien-gorge de sa mère, ne provoque que l’hilarité de Max. Pas de nénés égal zéro pointé ! Le lendemain, Max découvre Zazie assise sur un banc, les yeux cachés par une étrange paire de lunettes, elle donne des notes aux passants mâles. Des lunettes qui dévoilent des choses – mystérieuses – seulement aux filles qui les portent, sur les garçons qui passent. Et voilà justement le père de Max qui traverse le square… et récolte un très modeste 3 sur dix.

Lire la suite

27/11/2012

LA LETTRE À LA MÈRE NOËL

Lettre a la mere noel.gifAlbum
de Léna ELLKA & Laetitia LESAFFRE
Éd. Talents hauts, coll. Des livres pour les filles ET les garçons
Octobre 2012 – 12,50 €

Alors qu’elle s'apprête à adresser sa lettre au Père Noël, Chloé est prise d’un doute… et si le Père Noël était une Mère Noël ? Impensable pour Martin qui a plein d’arguments à opposer à cette possibilité : une Mère Noël ne pourrait pas réparer le traineau, se faire obéir des rennes, trouver son chemin, porter plein de cadeaux… Et elle aurait, même, toujours selon Martin, le vertige tout-là haut dans son traineau et peur de se salir en passant par la cheminée. C’est pourtant bien maman qui a réparé le camion de Martin et c’est elle aussi qui porte les courses !

Lire la suite

29/06/2012

EN AVANT LES FILLES ! Débats et portraits

En avant les filles!.gifDocumentaire INDISPENSABLE de
Sandrine MIRZA
(texte) & Isabelle Maroger (illustrations)

Éd. Nathan, juin 2012 – 16,90 €

Voilà un livre qui (nous) fait du bien ! Ce documentaire très clair aborde neuf thèmes très divers : éducation, travail, corps, apparence, vieillesse… et les interroge du point de vue des femmes, de leurs droits, leur place dans l’Histoire, dans l’art… Chacune des neuf parties comprend un ou plusieurs chapitres qui tous s’ouvrent sur une citation masculine et misosgyne en diable. Citation immédiatement contredite (voire, ridiculisée) par un texte à la fois très concis et parfaitement précis. Enfin, et c’est là toute l’originalité de ce documentaire, plusieurs portraits de femmes (complétés par une liste de noms) viennent parachever la démonstration. 

Lire la suite

29/01/2012

MABOUL À ZÉRO

maboul a zero.jpgRoman de Jean-Paul NOZIÈRE
Éd. Gallimard Jeunesse, coll. Scripto
Février 2003, 158 pages - 8 €

Aïcha a quatorze ans. Épileptique, elle ne peut suivre les cours du collège où sa mère est concierge. Elle prépare son bac en candidate libre, mais doit aussi s’occuper de Mouloud, son frère aîné, qui a perdu la tête et souffre de troubles obsessionnels difficiles à supporter pour tout le monde. Ce qui provoque à toute la famille beaucoup de problèmes, auxquels s’ajoute le regard porté sur leur origine algérienne, eux qui habitent une petite ville française.

Lire la suite

21/10/2011

CONTES D'UN AUTRE GENRE | album de Gaël AYMON & trois illustrateurs

féminisme,genre,prince et princesseIllustrations de François BOURGEON, Sylvie SERPRIX, Peggy NILLE
Éd. Talents hauts
oct. 2011 - 14,80 €

Une princesse insomniaque qui libère le prince venu la réveiller, un reine guerrière et sanguinaire sauvée par la douceur d’un soldat et un prince joli et délicat qui tient la maison de trois ogresses… Voilà des personnages de contes bien atypiques. Ici, point de princesse attendant son prince charmant ou de guerrier viril terrassant les méchants. Et pourtant, et c’est ce qui fait la réussite de ce formidable recueil, tous les thèmes du genre (du conte) sont présents. Il y est question de courage et d’amour, de sortilèges et de vengeance, de royaumes en danger… 

Lire la suite

11/08/2010

Chasses olympiques | roman de Nicolas CLUZEAU

Chasses olymoiques.jpgÉd. Gulf Stream | coll. Courants Noirs | mars 2010 | 268 pp. - 13,50€

Après un terrible prologue, situé en 1897, au cours duquel deux trappeurs découvrent, dans une propriété isolée du nord de la Suède, une famille sauvagement massacrée et dont il ne reste qu’un nourrisson sauvé du carnage par un magnifique renne, l’histoire reprend à Stockholm en 1912, à la veille de l’ouverture des cinquièmes Jeux olympiques. Sonia, le bébé rescapé du meurtre de sa famille, est une jeune athlète de seize ans et s’apprête à concourir au sein de l’équipe suédoise de natation féminine. Au même moment, sa grand-mère meurt après lui avoir révélé l’identité des responsables de la mort de ses parents. Sa grand-mère voudrait que Sonia se venge de la famille Swahr qu’elle accuse, mais la jeune fille refuse de conduire une vendetta quinze ans après les faits et préfère se concentrer sur les Jeux qui commencent tout juste. La disparition de celui qui est à la fois son tuteur et son entraîneur, Björn Fergüson, l’oblige à plonger dans l’histoire familiale et à poursuivre, littéralement et réciproquement, les assassins de ses parents.

Lire la suite

10/08/2010

The Agency – Le Pendendif de Jade | roman de Y.S. LEE

Agency.jpgTraduit de l’anglais par Lilas Nord
Éd
. Nathan | mai 2010 | 384 pp. - 14,90€

Mary, condamnée à l’âge de douze ans à mort par pendaison pour cambriolages, est soustraite in-extremis au châtiment et inscrite sous un faux nom dans une institution pour jeunes filles. Cinq ans plus tard, devenue Mary Quinn, elle est une belle jeune femme de dix-sept ans instruite mais toujours prête à en découdre et pas vraiment faite pour la carrière d’enseignante qui s’offre à elle. Ses protectrices lui apprennent alors que l’Institution pour Jeunes Filles de Miss Scrimshaw cache en réalité une organisation secrète: l’Agency qui officie dans le renseignement. Les agents sont tous des femmes et comme l’explique Felicity, l’une des deux têtes de l’organisation: «C’est là que nous faisons jouer le stéréotype de la docile servante à notre avantage. Puisqu’on considère les femmes comme des créatures superficielles, sottes et faibles, nous nous retrouvons finalement, dans des situations comparables, mieux placées que les hommes pour observer et pour apprendre […] Là où, dans la même situation, un homme éveillerait rapidement les soupçons, nous avons constaté qu’une femme qui fait semblant de travailler comme gouvernante ou comme domestique, par exemple, passe le plus souvent inaperçue…»

Lire la suite