Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2011

Le Terrible six heures du soir | album de Christophe HONORÉ (texte) & Gwen LE GAC (illustrations)

Six heures du soir.gifÉd. Actes Sud Junior, mars 2008
16€

«Le roi Stéphane, qui est aussi le père de notre famille trop nombreuse et notre plus grand prédateur, vient de quitter son bureau […] Il est six heures du soir, le terrible six heures du soir». À partir de portraits – de spectaculaires images de Gwen Le Gac où chacun porte un masque – des membres de cette grande famille, Christophe Honoré dessine le portrait collectif d’une famille tyrannisée par un homme, le père. Chaque soir à son retour, tous se cachent, s’enfuient… et attendent dans la peur. Le roi Stéphane violente les siens et dévore ceux qui franchissent le seuil de sa maison.

Lire la suite

25/02/2011

Chenxi et l’étrangère | roman de Sally RIPPIN

chine,amour,art,révolteTraduit de l’australien par Marie Cambolieu
Éd. Mijade, coll. Romans, sept. 2010
288 pp. - 12€

Anna est venu retrouver son père qui fait des affaires en Chine, à Shanghai. Elle a dix-huit ans et nous sommes en 1989, à quelques semaines des évènements de la place Tian’anmen. Elle est inscrite à un cours de peinture chinoise traditionnelle et son père a recruté un jeune étudiant en arts, Chenxi, pour lui servir de guide et d’interprète. Dès leur première rencontre, Anna est séduite par le jeune homme. Curieuse et délurée, elle s’intéresse autant à son talent de peintre qu’à sa vie et son environnement. Combative aussi, elle s’emploie avec fougue à s’attirer ses faveurs. Mais son énergie est pleine de naïveté et d’inconscience. Elle découvre avec stupeur le gouffre des différences et malentendus culturels qui les séparent. Mais ce faisant, elle ne mesure pas les risques qu’elle fait courir à Chenxi. Ce dernier, engagé dans un mouvement artistique clandestin en rupture avec le régime chinois, est bientôt en grand danger. À Shanghai la contestation enfle. À Pékin, la révolte est écrasée dans le sang, place Tian’anmen.

Lire la suite

20/12/2008

LE CANARD FERMIER

agriculture, animaux,luttes sociales,révolte,travail
Le Canard fermier
Album de Martin WADDELL (texe)
& Helen OXENBURY (ill.)

Adaptation française de Claude Lauriot Prévost
Éd. Kaléïdoscope, 1999 - 13,70 €
Édition poche : L'École des loisirs, coll. Lutin, 2000 - 5,50 €

« Il était une fois un canard qui avait la malchance de vivre avec un fermier terriblement paresseux… » Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, le pauvre animal bêche, s’occupe des bêtes, lave, repasse, bref, se traîne de tâche en tâche, supervisé par un fermier ventripotent dont le seul effort est de crier de temps à autre « Ca va, le travail ? ».

Harassé, déprimé, les yeux cernés, notre malheureux palmipède présente tous les symptômes d’un dangereux stress professionnel. Heureusement pour lui, les autres animaux de la ferme ont décidé de s’en mêler et c’est un petit commando composé de poules, de moutons et d’une vache qui parviendra à expulser le fermier fainéant de son lit et… de sa ferme. Ils finiront par reprendre en pattes leurs outils de production et se mettre tous ensemble au travail.

Véritable petite Ferme des Animaux, cette fable malicieuse permettra d’évoquer avec les plus petits les injustices liées au monde du travail.

Nathalie Ventax

(Première publication de l'article : 14 février 2007)