Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/04/2012

AVENTURIERS MALGRÉ EUX. Tome 1 : 1 Yack, 2 Yétis, 3 Explorateurs

aventure,explorateur,tibet,jumeaux,humourRoman d’aventures abracabrantesques de C. Alexander LONDON
Éd. Les Grandes Personnes
Avril 2012, 329 pp. – 16,50 €

N’importe quel enfant rêverait de la vie d’aventures de Celia et Oliver, les jumeaux de la famille Nombril. Leurs parents sont explorateurs et ils vivent quatre étages et demi au-dessus du très select Club des Explorateurs, dans l’Upper East Side, à Manhatan, New-York. Leurs vacances ne sont que voyages, découvertes, péripéties et aventures en tous genres. Seulement… Celia et Oliver détestent les voyages et toutes les aventures qui conduisent inmanquablement à des expériences gustatives douteuses et comprennent toutes sortes d’exercices physiques et de rencontres périlleuses. Ils n’aspirent qu’à une chose: rester vautrés dans leur canapé les yeux rivés sur leur téléviseur. Alors que leurs parents sont des professionnels de l’aventure tendance Indiana Jones (bien que le professeur Nombril ait l’air moins sexy qu’Harrisson Ford), les jumeaux sont d’insatiables téléphages dont le principal souci est d’arriver à se mettre d’accord sur le programme et l’unique objectif est d’acquérir le câble. Et ce n’est pas la disparition de leur mère, trois ans plus tôt, partie à la recherche de la Bibliothèque d’Alexandrie qui les ferait bouger de leur position (assise). Bien au contraire, voilà bien la preuve que l’exploration ne mène nul part. Pourtant et pour leur plus grand malheur, Celia et Oliver sont contraints, par un pari stupide de leur père, de repartir à l’aventure. Et l’aventure dans la famille Nombril… c’est vraiment l’aventure! 

Lire la suite

07/04/2012

LE LIVRE QUI T'EXPLIQUE ENFIN TOUT SUR LES PARENTS

humour,famille,parentsDocumentaire (humoristique) de Françoize BOUCHER
Éd. Nathan
Janvier 2012, 120 pages – 10 €

Un petit livre pour tous, parents et enfants! «À dévorer en famille», sans retenue, pour de bons moments de mise à distance – parfois nécessaire – de rires partagés sur les rapports parents enfants.

Une explosion de couleurs vives, de dessins humoristiques, de courts textes percutants, tellement réalistes que l’on ne peut que se retrouver dans ces instantanés de vécu quotidien.

Chacun y trouvera beaucoup de plaisir.

Josuan (février 2012)

 

 

 

29/12/2011

LÉONARD A UNE SENSIBILITÉ DE GAUCHE | livre-CD écrit, composé et chanté par Vincent DELERME

Léonard.gifRaconté par Batiste Rebotier et Jean Rochefort
Illustré par Blanca GOMEZ
éd. Actes Sud Junior / Tôt Ou tard,  coll. toto Ou tartare
nov. 2011 – 23 € 

Il y a peu, Télérama titrait «Vincent Delerm ex-chanteur énervant» et c’est vrai qu’après avoir aimé la finesse de ses textes à peine chantés de sa voix un peu nasale, ont s’était lassé des courses chez Ikea ou des dîners à Chatenay Malabry… pas très rock’n roll. Pourtant, cette incursion dans la littérature et la chanson pour la jeunesse mérite toute notre attention. Les agacés resteront agacés (et il y en a, même à Comptines), les autres pourraient bien adorer. C’est que cet échange entre un petit garçon de dix ans (très convaincant) et son «Grand-Pierre» (Jean Rochefort tout simplement génial), sur ce que c’est que d’avoir «une sensibilité de gauche» est vraiment, vraiment très drôle et finalement pas si loin d’une certaine vérité. 

Lire la suite

04/12/2011

UN CHIEN PAS COMME LES AUTRES | album de Fiona Roberton

Un chien.gifÉd. Circonflexe
sept. 2011
- 12 €   

Chapitre 1 : Henri se désole, bien qu’il ait tout pour être heureux. Une seule chose lui manque : un chien. Attention, pas n’importe quel chien, un animal qui ait de la personnalité. Alors il décide de passer une petite annonce dans le journal.

Chapitre 2 : Un lecteur souffrant de profonde solitude, découvre par hasard la petite annonce et se prépare à rencontrer Henri.

Chapitre 3 : La rencontre ménagera bien des surprises au-delà même des espérances de chacun !

Un vrai bonheur de lecture fait de légèreté, de tendresse et de complicité avec le lecteur. Texte et images jouent à la perfection sur le registre de l’humour, pour cet album plein d’optimisme, au rythme enlevé et riche en rebondissements.

Sans hésiter à conseiller à tous.

Josuan (décembre 2011)

09/11/2011

Le HARET QUÉBÉCOIS ET AUTRES HISTOIRES | album inclassable d'Anna Boulanger

Haret québécois.gifÉd. Attila
novembre 2011 - 15 €

Voici un petit ovni littéraire et graphique à découvrir de toute urgence. Ce Haret québécois – autrement dit ce chat retourné à l’état sauvage c’est-à-dire à sa liberté – rassemble cinq histoires toutes plus délicieusement surprenantes les unes que les autres. Cinq histoires nées, comme nous l’explique le court préambule, de listes de mots dressées par Anna Boulanger. De ces listes («lorsque le bon ordre est trouvé») naissent des images, «qui se transforment en dessins» et qui «engendrent des phrases». Enfin, phrases et images deviennent des histoires… 

Lire la suite

26/02/2011

Petit Meurtre et Menthe à l'eau | roman de Cécile CHARTRE

entrer des mots clefsÉd. du Rouergue | coll. Dacodac | janvier 2011
74 pages – 6,50 €


Bienvenue à St-Blédos-Le-Pied-Joli, ses montagnes, ses cabanes de bergers, son Shopi et son bar PMU. Pour la troisième fois, Philibert passe l'été en compagnie de son père et de sa coiffeuse de belle-mère au lieu de profiter du soleil corse avec l'autre moitié de la famille. Mais cette fois-ci, Philibert est bien décidé à se faire entendre: terminés, les randos sur les routes caillouteuses, les discours sur le «bon air» et les réveils à six heures… Cet été, son père et Magali la fausse blonde vont payer: Philibert va leur pourir leur vacances. Et pour commencer, il décide d'aller prendre l'air tout seul au Shopi du coin, où il va découvrir la nouveauté de l'année: un panneau pour les petites annonces. Et c'est à ce moment que Philibert commet sa première erreur, celle qui va l'amener à commettre un meurtre.

Cécile Chartre à qui on devait déjà l'inoubliable Joyeux Ornithorynque, récidive ici avec une chronique familiale hilarante, pleine d'ironie et de mordant. Les mésaventures de Philibert feront hurler de rire plus d'un lecteur.

Nathalie Ventax (février 2011)

07/11/2010

Haut les pattes ! | album (hilarant) de Catharina VALCKX

Haut les pattes.jpgÉd. L’École des loisirs | sept. 2010 - 12,50€

Billy est le fils d’un célèbre bandit mais son père s’inquiète qu’il n’ait pas assez mauvais caractère pour faire un bon bandit. Le père décide de faire passer son fils aux travaux pratiques: il lui confie un pistolet (non chargé, parce qu’il faut tout de même être prudent pour une première fois) et lui recommande de prendre une voix sévère pour dire «Haut les pattes!» aux animaux qu’il menacera de son arme.
Voilà donc Billy pas très enthousiaste qui se lance à la recherche d’une première victime. Un petit animal pour commencer… Il aperçoit un ver de terre et se dit qu’il fera un bon client, pas trop gros ni trop impressionnant. Il a juste oublié qu’un ver de terre n’a pas de pattes! Donc, «Haut les pattes» se révèle assez inefficace…

Lire la suite

04/06/2010

La Clé du trésor | album de Johanna MARIN COLES & Lydia MARIN ROSS

9782848653501FS.gifContes d'humour et de la sagesse du monde Arabe
Éd. Sarbacane | 1er semestre 2010 - 13,50€

Il était une fois, en Orient, un calife fort soucieux d'avoir perdu la clé de son trésor. Il se mit à la rechercher dans la magnifique cour de son palais, éclairée de mille flambeaux. Bientôt grand vizir, courtisans, serviteurs, garde impériale s'empressèrent à ses côtés...

Ce conte philosophique, plein d'humour, appartient à la tradition du monde arabe et conduit le lecteur à une fin inattendue.

Les illustrations conçues comme des miniatures riches de détails, explosent de couleurs lumineuses et traduisent le raffinement d'un  palais des Mille et une nuits. Les personnages sont croqués sur le vif dans leurs attitudes de soumission et de déférence autour d'un calife majestueux.
Cet album procurera à un large public de grands plaisirs renouvelés au fil des lectures.

Josuan

 

01/05/2010

Moi d’Abord ! | album de Michaël ESCOFFIER & Kris DI GIACOMO

9782352410553FS.gifÉd. Frimousse, | avril 2010 – 12,50€

C’est l’histoire d’un caneton qui veut toujours être le premier. Que maman canne (ou papa canard, difficile de trancher!) propose une promenade, une partie de pêche (aux canards, bien sûr) ou une baignade… «Moi d’abord, moi d’abord» cancanne l’insupportable palmidède en envoyant au tapis toute sa fratrie. Aussi quand il entend crier «À table!» ce n’est évidemment qu’un cri… mais à trop se précipiter on a quelquefois de bien mauvaises surprises!

Le dernier album de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo qui ont cossigné de nombreux albums aux éditions Kaleïdoscope, est dédié «À tous les petits derniers qui prennent le temps d’aller lentement» et se moque gentiment de ceux qui n’ent font rien! L’effet répétitif du texte fonctionne à merveille et on rit beaucoup de ce vilain petit canard dans une histoire dont la chute – même si on la devine – reste efficace.

Nathalie Ventax, mai 2010

 

 

 

23/02/2010

Les Willoughby | roman de Lois LOWRY

Willoughby.gifTraduit de l’américain par Francis Kerline
Éd. L’École des loisirs, coll. Neuf | mars 2010 | 208 pp. - 10,50€

Quatre enfants (Timothy l’aîné, onze ans, Barnaby et Barnaby les jumeaux A et B de dix ans et Jane la petite dernière âgée de six ans et demi) et un couple d’abominables parents forment la famille Willoughby. Une famille terriblement «vieux jeu», tout droit sortie d’un roman anglais du XIXe ou du début du XXe siècle. Les enfants sont charmants et débrouillards. Les parents sont ignobles, bêtes et méchants. Les enfants se rêvent orphelins comme dans les livres et les parents ourdissent de sombres combines pour se débarrasser à jamais de leur encombrante progéniture. Ils recrutent une nounou censée être odieuse (mais qui en réalité a des réserves de tendresse et sait faire cuire de délicieux gâteaux quand il faut résoudre un problème). Quand Willoughby père et mère partent pour de très longues vacances, ils en profitent pour mettre en vente leur maison et espèrent bien ne plus retrouver leurs enfants à leur retour. Les enfants quant à eux attendent fébrilement des nouvelles, dans l’espoir d’apprendre enfin la mort de leurs affreux géniteurs…

Lire la suite