Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

04/03/2019

LE REPAIRE

LeRepaire.jpgalbum
de Emma ADBAGE
Traduit du suédois par Marie Valera
Éd. Cambourakis, janvier 2019

« A l’école, il y a un trou derrière le gymnase. On l’appelle le Trou ». Et quoi de plus drôle que de jouer autour et dans ce trou ? On peut monter, descendre, grimper sur les racines qui l’habitent, se barbouiller de terre jaune… Toutes choses réprouvées par les adultes. D’ailleurs « les adultes détestent le Trou » et ne cessent de dire qu’il présente toutes sortes de danger. Pendant longtemps, c’est le statut quo : les enfants jouent dans le Trou, les adultes font la tête au bord du Trou. Jusqu’au jour où Adèle trébuche sur ses lacets… Rien à voir avec le Trou, mais s’en est fini des jeux interdits.  Les enfants, pas convaincus par les balançoires sur lesquelles on ne peut même pas se mettre debout et par les ballons raplaplas, ont de la ressource et investissent… le bord du Trou ! Les adultes prennent alors une mesure radicale et un lundi matin, le Trou a disparu.


Heureusement, à quelques pas se dresse un monticule de gravier, sable, pierres, taillis et souches. Un formidable Tas !

Éternelle histoire des enfants qui contournent les interdictions formulées par les adultes et font pousser leur imagination dans les marges et sur les terrains laissés en jachère par leurs aînés, cet album est délicieusement transgressif. Un hommage à l’imagination inépuisable des enfants qui nous rappelle une évidence : pas besoin de jouets sophistiqués (et électroniques) pour prendre du plaisir à être ensemble.

Ariane Tapinos (mars 2019)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.