Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

29/11/2017

VALSE DE NOEL

noël,paix,classes sociales,guerrealbum
de Boris VIAN & Nathalie CHOUX (illustrations)

Éd. Grasset jeunesse, coll. La Collection, octobre 2017 - 19,90€.

« La Collection » (judicieusement nommée !) des éditions Grasset jeunesse est à l’initiative d’un nouveau projet… Et c’est un très bel album de noël ! Après Le petit jardin de Poésie de Robert Louis Stevenson illustré par Ilya Green et Les Histoires naturelles de Jules Renard illustré par Jean-François Martin, c’est à Nathalie Choux de se prêter à l’exercice en illustrant cette Valse de Noël de Boris Vian.
« Un jeu et une contrainte sont proposés aux illustrateurs : un temps très court (…) et réaliser des images avec une palette limitée à 3 ou 4 couleurs. (…) « La Collection «  est conçue comme un terrain de jeux pour les illustrateurs, un moment de dialogue entre des textes d’hier et des images d’aujourd’hui, un lieu de collaboration entre littérature, art et graphisme. »


C’est avec des couleurs assez éloignées de sa palette habituelle que Nathalie Choux illustre les différents couplets de cette valse tourbillonnante. Les couleurs de noël sont bien là mais assourdies, conférant à l’ensemble un éclat un peu désuet qui ne trahit pas la fantaisie et l’ironie émanant du texte de Boris Vian. 

Personne n'est oublié dans les huit couplets qui composent cette valse : des enfants (bien évidemment sages !) aux soldats qui se battent, en passant par les travailleurs et les
clodoches ou les dames de province. Chacun de ces petits portraits est un clin d’œil un peu goguenard - mais non dénué de tendresse - à l’imagerie de Noël, et l’occasion de délivrer le  message pacifiste cher à son auteur :

« C’est une valse éternelle 
Pour ceux qui préfèrent 
Plutôt que de faire la guerre 
Croire au Père Noël... »

Nathalie Ventax (novembre 2017)

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.