Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

03/06/2019

EN VOITURE !

voiture,humour,auto-stopalbum
de Guilherme KARSTEN
Traduit de l'anglais par Rosalind Elland-Goldsmith
Éd. Seuil jeunesse, avril 2019 – 14,50€

« Ca va rouler !
un surfeur monte en voiture,
Avec sa planche et son plan tout tracé,
Fin prêt pour l'aventure ! »

Et le voilà parti, notre surfeur ravi (et moustachu), planche sur le toit et lunettes de soleil sur le nez, direction la mer ! Vamos a la playa ! ou plus justement Vamos para a praia puisque l'auteur est brésilien. Sur sa route, il va prendre au bord de son automobile une kyrielle d'auto-stoppeurs plutôt farfelus : un plongeur bientôt marié (surfeur enchanté), un super-héros lassé (surfeur enchanté), un alligator blasé (surfeur... moins emballé), un voleur en cavale (surfeur intrigué) , une policière méfiante (surfeur... contrarié), une fillette en sanglots (surfeur énervé).
Tout ce petit monde trouve
tant bien que mal une petite place dans l'auto... mais on commence à être à l'étroit, alors quand se pointe un loup, l'air sympa et pouce en l'air, notre surfeur hausse les épaules et notre petite troupe continue sa route :

« Fillette en sanglots,
Policière méfiante,
Voleur en cavale,
Alligator blasé,
Super-héros lassé,
Plongeur bientôt marié,
Surfeur... écrabouillé.»


Mais on dirait qu'il manque quelqu'un : le musicien et sa contrebasse. Ni une, ni deux, le musicien grimpe dans l'automobile et … BOUM! Les quatre pneus de l'automobile rendent l'âme, trop c'est trop ! Si nos hurluberlus auto-stoppeurs veulent toujours y arriver, il n'y a qu'une chose à tenter... lever le pouce !

Un album qui démarre sur les chapeaux de roues, décalé, rimé et rythmé comme une ritournelle un brin déjantée et surtout drôlissime. On rigole à chaque page... et la chute (non dévoilée ici) est irrésistible. Guilherme Karsten, graphiste brésilien, signe ici son premier album en tant qu'auteur et illustrateur, on applaudit des deux mains... euh, des deux... POUCES !

Claire Lebreuvaud (juin 2019)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.