Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

16/09/2018

LA NUIT DE BERK

Nuit de Berk.jpgalbum
de Julien BEZIAT
Éd. Pastel, août 2018 – 13,50€
L'autre jour, un truc terrible est arrivé à l'école : Berk, le doudou-canard un rien facétieux rencontré dans les précédents albums de Julien Béziat, a été oublié, on ne sait trop comment, dans la caisse à doudous de l'école.

« Tu le retrouveras demain. Il ne peut rien lui arriver » … paroles qui se veulent rassurantes des parents au jeune propriétaire de Berk. Rien lui arriver ? Hum, hum, pas si sûr ! Parce que la nuit est tombée sur l'école et Berk et Croc, un croco-sac-à-dos oublié lui-aussi, décident de partir se balader mais avancer à tâtons dans l'obscurité de la salle de classe n'est pas chose aisée, surtout quand on est juste éclairé par le halo de la lampe de la maîtresse.

SPROUITCH SPROUITCH SPROUITCH !

Qu'est-ce que c'est que ce bruit qui fiche drôlement la trouille et qui semble poursuivre nos deux courageux et téméraires héros ?


On dirait un bruit de grosses pattes qui écrabouillent, ou plutôt des ogres qui mâchouillent, ou encore des sorcières qui bidouillent. CLAC ! Argh ! La lumière s'est éteinte d'un coup. Et ce bruit qui se rapproche :

SPROUITCH SPROUITCH SPROUITCH ! 
« Sors-nous de là, Berk ! On va être écrabouillés, mâchouillés et bidouillés ! »
SPROUITCH SPROUITCH SPROUITCH SPROUITCH SPROUITCH SPROUITCH !

Comment Berk et Croc vont-ils se sortir de cette histoire ? Vont-ils être écrabouillés, mâchouillés ou bidouillés ? Et par quel curieux hasard vont-il se retrouver nez à nez avec une sorcière Cornebidouille, un des Trois brigands, un Monstre Vert et un Maximonstre ?

A vous de le découvrir dans cet album totalement sprouitchant...  (un synonyme pour dire qu'on y trouve en même temps une pincée de frousse et un brin de farce). Julien Béziat s'amuse tour à tour à nous faire peur avant de nous faire éclater de rire dans cette exploration nocturne à hauteur de doudou et de lampe de poche. Après Le Mange-Doudous et Le Bain de Berk, une nouvelle aventure très réussie de notre doudou-canard préféré, aussi tendre et hilarante que les précédentes.

Claire Lebreuvaud (septembre 2018).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.