Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

14/07/2018

GRAND-PÈRE ET LES LOUPS

Grand-père et les loups.jpgroman
de Per Olov ENQUIST
Traduit du suédois par Agneta Ségol
Éd. La Joie de Lire, août 2007
126 pages – 7,90 €

Mina, six ans, se réveille au beau milieu de la nuit après qu’un crocodile lui ait mordu les fesses. Décidant qu’un tel événement mérite bien quelques hurlements, elle tente d’ameuter ses parents inconscients du danger. Mais les adultes ne savent dire qu’une chose le dimanche, même quand le soleil est enfin levé : « … essaie de comprendre, sois gentille, je suis fatigué  ».Personne ne semble se soucier d’un dangereux crocodile échappé d’une chemise Lacoste, rôdant dieu sait où dans la maison et prêt à dévorer Mina.Une seule solution : téléphoner à grand-père qui est toujours d’excellent conseil. Grand-père comprend tout de suite le problème, il préconise : a) de trouver un protecteur pour Mina (du genre canidé), b) de vaincre sa peur en faisant quelque chose de dangereux, par exemple, marcher jusqu’au sommet de la montagne aux trois grottes.
C’est ainsi que Mina, accompagnée de sa petite sœur, de ses deux cousins, de grand-père et de la chienne Mischa, se retrouve en route pour une expédition pleine d’imprévus plus ou moins réjouissants…


Un grand-père un peu déjanté, des chiens fidèles, des loups et des ours, de méchants braconniers et même un hélicoptère se croisent dans ce récit d’une expédition en montagne qui n’a rien de la balade. Per Olov Enquist signe ici un vrai petit roman d’aventures sans doute un peu autobiographique (si on en croit les dédicaces). Un roman qui sent bon les vacances et donne envie de remplir son sac à dos pour  partir à l’assaut des sommets.

Nathalie Ventax (première publication : 2007)

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.