Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

03/09/2017

ROBOT SAUVAGE

robotsauvage.jpgroman
de Peter BROWN
Traduit de l’anglais par Alice Marchand
Éd. Gallimard jeunesse, juin 2017, 280 pages - 13,50 € 

Tout commence par une tempête et un naufrage. Un cargo qui coule en pleine mer laissant échapper cinq caisses de sa cargaison, qui dérivent et finissent par se fracasser sur les rochers bordant une petite île… Toutes, sauf une, qui parvient miraculeusement en bon état sur le rivage. Et dans cette caisse se trouve un robot, flambant neuf. Il suffit d’une loutre curieuse et d’un heureux coup de patte pour que le robot s’active et parte à la découverte de ce nouvel environnement.
ROZZOUM 7134, ou plus simplement Roz découvre qu’elle est dotée d ‘un puissant instinct de conservation et qu’elle va devoir prendre des mesures pour survivre dans cet endroit hostile. C’est en observant les animaux qui vivent sur l’île et qui sont de toute évidence des champions de la survie que Roz va peu à peu apprendre à s’adapter à la nature et même, à se faire des amis.


Peter Brown, surtout connu pour ses albums (Ma maîtresse est une monstre1, La menace orange2… Et tant d’autres ! ) réunit dans son premier roman deux de ses passions : la nature et les robots. « Si bizarre que cela paraisse, les animaux sauvages et les robots ont des choses en commun en fait. Ce genre d’idée a nourri mon imaginaire presque toute ma vie. (…) que ferait un robot intelligent perdu dans la nature ? ». Les déboires et aventures de Roz – irrésistible Robinson futuriste – se déroulent en quatre-vingt courts et captivants chapitres au cours desquels la personnalité de Roz s’étoffe . Robot sauvage est un roman d’apprentissage plein de charme, un hymne à l’amitié et à la nature qui soulève bien sûr beaucoup de questions sur l’humanité.

1Éditions Circonflexe, septembre 2014

2Éditions Le Génevrier, octobre 2014

Nathalie Ventax (août 2017)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.