Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

15/12/2019

L'ABOMINABLE MONSIEUR SCHTEUPLE

Monsieur-Schteuple-couv.jpgAlbum
Grégoire KOGJAN illustré par  Hippolyte
Éd. L’atelier du poisson soluble, octobre 2019- 19€

Au premier coup d’œil jeté sur la couverture et le titre, on se dit que ce livre fait tâche au milieu des albums bleus et rouges de Noël et qu’il appartient plutôt à une sélection pour Halloween ! Et lorsque l’on passe outre les apparences (ne jamais juger un livre par sa couverture) pour se plonger dans la lecture des premières pages, voilà qui nous confirme notre premier sentiment : L’Abominable Monsieur Schteuple est aux antipodes de l’esprit d’entraide, d’amour et de bonté des fêtes de fin d’année.

Notre protagoniste est si terrifiant que les vampires, loup-garous, momies et autres monstruosités paraîtront bien inoffensives désormais. On peut également d'ores et déjà oublier la menace du Père Fouettard, seule la mention de l’horrible monsieur Schteuple suffira à transformer les vilains marmots en petits anges !


Car voilà : monsieur Schteuple n’a ni visage, ni âge, ni entourage. Il déteste tout, tout le monde et par dessus tout, les enfants.
Pendant très longtemps, il fut à l’origine des pires vices de l'humanité. Son passe temps favori était de capturer filles et garçons, mais surtout de se faufiler en catimini dans les maisons par la cheminée, et de se rendre dans les chambres des bambins afin de grattouiller leurs croûtes et -comble de l’horreur- de les déguster goulûment une fois qu’elles sont tombées !
Cela aurait pu continuer bien longtemps encore, si les fées n’étaient pas intervenues pour stopper cet être malfaisant. Ce qui s’est passé après, en voici le résumé en quelques mots : un procès réunissant créatures féeriques et montreuses fut mené contre l’ignoble monsieur Schteuple qui écopa d’une peine pour l’éternité. Le voilà attifé de l’habit rouge des condamnés et entouré des lutins, chargés de s’assurer que celui-ci exécute bien sa sanction : faire le bien, une nuit par an, à la date du 24 décembre (date choisie par hasard nous précise-t-on) en offrant des cadeaux aux enfants. Dévasté, le coupable a une dernière requête : il ne doit être vu par personne. Très bien, il entrera en douce dans les logis et portera une fausse barbe blanche.

Cette histoire vous est-elle un tantinet familière… ?

La vérité dans cette histoire, c’est surtout qu’on passe un fabuleux moment de lecture avec L’Abominable Monsieur Schteuple, qui nous propose une énième, mais originale et très très drôle version de l'origine du fameux Père Noël ! Les rimes donnent la cadence et les illustrations nous transportent dans un univers de prime abord sombre pour laisser naître une ambiance loufoque et comique haute en couleur. Cet album brille par sa singularité, son audace et son esthétique qui font qu’on ne se lasse pas de le relire.

Et si j’étais encore une enfant, je mettrais un point d’honneur à protéger mes bobos en cours de cicatrisation chaque nuit du 24 décembre, juste pour être sûre.

Fanny Ferré

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.