Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

12/09/2018

L'ABEILLE À MIEL

Abeille à miel.jpgalbum documentaire
de Kirsten HALL & Isabelle ARSENAULT (illustrations)
Éd. La Pastèque, juin 2018 - 16€

Perchons-nous sur un arbre pour regarder ce qui se passe dans le champ : « A perte de de vue (…) poussent, sauvages et libres des fleurs » et ce petit bruit insistant, ce bourdonnement, ce ronronnement, c’est une abeille. Avec ses congénères, elle bat des ailes et tourbillonne à la recherche de la fleur la plus belle, celle qui lui fournira le plus sucré des nectars. De fleurs en fleurs, les abeilles butinent et transportent du pollen. De retour à la ruche, elles s’activent : elles mâchent et mâchent encore jusqu’à obtenir du miel qu’elles vont stocker dans des alvéoles. Leur travail accompli, l’été touche à sa fin, l’hiver pointe et elles se reposent avant de repartir, virevoltantes dès que la nature s’éveille au printemps.

Sous la forme d’un bel album coloré à grand renfort de jaune et orange fluo, ce documentaire explique en termes simples le travail des abeilles et comment, grâce à elles, de la fleur naît le délicieux miel de nos tartines.


Ici les abeilles ont des têtes mignonettes et souriantes - quoique bien moins rondes que celle de leur illustre cousine Maya, héroïne de dessin animé - mais leur activités sont elles bien sérieuses.

Et comme nous l’explique Kirsten Hall dans une intéressante postface, ces insectes nous sont utiles pour égayer nos petits déjeuners (ou sucrer toutes sortes de mets) mais surtout, en répandant le pollen, elles participent à la biodiversité (selon l’INRA elles participent à la pollinisation de 80% des espèces de plantes à fleurs).

Après cette lecture, les enfants verront peut-être différemment ces petites bêtes au bourdonnement parfois agaçant et aux piqûres douloureuses. Peut-être même suivront-ils le conseil de Kirsten Hall et écriront-ils à leur « représentant local » (l'album nous vient du Québec) pour prendre la défense des abeilles !

Ariane Tapinos (août 2018).

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.