Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

29/06/2018

LE CHAMP D’AMOUR D’ANTON

Le champ d'Anton.jpgalbum
de Corinne LOVERA VITALI & Marion DUVAL (illustrations)
Éd. Casterman, coll. Les albums Casterman, janvier 2016 - 13,95€

Anton est l’heureux propriétaire d’un magnifique champ de pastèques où tous les fruits sont bien rangés dans un alignement parfait. Anton est un fermier heureux mais aussi anxieux car une pastèque manque à l’appel. Son champ est « borgne », défiguré par un trou où devrait se trouver la pastèque disparue, volée… Ce fruit absent vient hanter ses nuits et ses jours car, on le sait, une seule pastèque vous manque et tout est dépeuplé ! Et Anton est obsédé par ce vide, ce trou, cette absence qui s’immisce partout. Bien sûr, cette pastèque manquante est la plus belle, la plus juteuse… elle est une pastèque rêvée. Anton ne dort plus, ne vit plus…

Jusqu’à ce qu’une nuit, des chats sauvages bousculent les pastèques et mettent un fameux désordre dans le champ.


Et là… surprise, devant ce champ à l’aspect désormais sauvage, Anton découvre que c’est le vide qui a disparu. Plus un fruit ne manque et « le champ d’amours de pastèques d’Anton n’a jamais été aussi parfait » !

Un bel album où il est tout autant question de laisser (sa) la nature s’exprimer et d’accepter l’imperfection que de ce merveilleux fruit d’été. Ce dernier inspire cependant Marion Duval qui rend lui rend un délicieux hommage coloré.

Ariane Tapinos (juillet 2018)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.