Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Page d'accueil

27/03/2017

LE NOIR DE LA NUIT

espace, sommeil, aventure, astronaute,nuit, etats unisalbum
de Chris HADFIELD et Kate FILLION & The Fan Brothers (illustrations)
Traduit de l’américain par Ilona Meyer
Éd. Des Éléphants, mars 2017 - 15€

Chris est passionné par les étoiles, les planètes, l’espace… C’est un astronaute en herbe qui se fabrique une fusée en carton, s’imagine poursuivant des extraterrestres et découvrant la planète Mars. Mais Chris pense aussi que les astronautes ont bien trop de travail pour dormir la nuit et que c’est sans doute pour ça qu’il n’aime pas se coucher. Il faut dire que la nuit, les « pires extraterrestres » se faufilent dans sa chambre… Alors il n’a de cesse de réveiller ses parents pour qu’ils le rassurent. Pourtant, cette nuit de juillet 1969, ses parents lui expliquent que si il ne dort pas, il sera trop fatigué pour aller, demain, regarder la télévision chez les voisins et assister, en direct, aux premiers pas de l’homme sur la lune. Et c’est en regardant Nils Armstrong et Edwin Aldrin faire des bonds sur l’astre blond que Chris va découvrir, ébahi, que l’espace est noir lui aussi, comme la nuit et que c’est dans cette nuit spatiale que brillent les étoiles … Rassuré, Chris va pouvoir dormir, continuer à rêver et deviendra lui aussi astronaute.


Cet album est tout simplement magnifique ! Il y est autant question des mystères de la nuit que des rêves d’un enfant et de son accomplissement en tant qu’adulte. Les images - splendides, à la fois noires et lumineuses - mêlent la proximité des angoisses d’un enfants lorsque vient la nuit, à l’aventure extraordinaire de la conquête spatiale.
Il se ferme sur quelques pages passionnantes sur la carrière de Chris Hadfield. De quoi faire naitre des vocations tout en aidant les enfants à s’endormir le soir.

Ariane Tapinos, (mars 2017)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.